Avertir le modérateur

solidarité

  • Commerces!

    Dans nos villages et quartiers, l'animation se fait par le commerce.

    Cependant, certains petits commerçants travaillent de nombreuses heures pour des revenus souvent faibles. Comme ils facilitent la vie de quartier, ils ont cependant un rôle social. On le constate par défaut dans les grands ensembles où l'absence du commerce local appauvrit et dégrade les relations.

    Les impôts et charges auxquels sont assujettis nos commerçants les appauvrissent. Un seuil d'exonération allégerait les charges des commerçants à faibles revenus. Une telle mesure reconnaîtrait le rôle social du commerce de proximité et soutiendrait son existence. Elle créerait de nouveaux commerces et éviterait la disparition d'autres, tout cela redynamiserait fortement nos villages et quartiers.

                 
  • Haïti et frère Armand!

    Face à la catastrophe qui a frappé Port au Prince et Haïti, nos petits souçis semblent bénins! Quand Haïti sortira t elle du cycle de la misère? Espérons que l'heure de la reconstruction a sonné!

    Sur les hauts plateau de Pandiassou, Frère Armand a construit en 30 ans un écosystème qui fait vivre 350 000 personnes! Ses groupes sont basés sur le microcrédit, l'agriculture, la formation, les soins. Après l'école primaire, les jeunes apprennent des métiers dans des écoles professionnelles. Après le séisme, il se dèmène davantage pour relancer ses initiatives!

    Dommage que de telles initiatives ne soient pas plus nombreuses!

     

  • Lundi de Pentecôte

    Beaucoup d'entreprises travaillent le lundi de Pentecôte, dit journée de Solidarité.

    Un certain nombre d'administrations sont fermées! Les fonctionnaires pourraient profiter de cette journée pour marquer leur solidarité avec le corps social français!

    Deux alternatives sont possibles:  un jour travaillé qui s'applique à tous ou bien un jour férié pour tous!

  • Contre la crise..

    En 2009, différentes mesures anti-crise du gouvernement Fillon ont relancé le pouvoir d'achat populaire:

    • la suppression des impôts pour la 1ère tranche,
    • l'instauration d'aides supplémentaires aux familles nombreuses,
    • le maintien de l'exonération des heures supplémentaires (environ 180 millions par trimestre).

    Pour l'immobilier, il vaudrait mieux supprimer toutes les aides et maintenir la déductibilité des intérêts pour les primos accédants.

    L'assiette des impôts locaux va être recalculée, mais au lieu de baser ces impôts sur la valeur du bien, il vaudrait mieux la baser sur les services rendus par la commune! Comme pour la taxe professionnelle, baser les impôts sur la valeur taxe l'investissement et l'entretien!

    Création d'un fonds d'investissement social doté de 2,5 à 3 milliards d'euros qui finance la formation des salariés en difficultés (chômeurs, chômeurs partiels et salariés pas ou peu qualifiés). Inutile de créer de nouvelles charges, les fonds du 1% formation sont disponibles!

    Pour atténuer la trappe d'inactivité, il faut rendre toutes les aides sociales imposables, cela évitera des usines à gaz du style RSA! Cela développera également l'esprit de responsabilité! Dans la même veine, il faut supprimer les exemptions de charges de toutes les professions médicales!

    Arrêtons de créer de nouvelles charges, mais réorientons les charges existantes mal utilisées! A chacun de se demander ce qu'il fait pour la France au lieu de demander plus à la France!

    Faire grève combat il la crise? Pour combattre la crise ne faudrait il se retrousser les manches? L'ifrap calcule qu'une journée de grève dans la fonction publique fait perdre 2000 emplois en France!

     

     

     

     

  • Solidarité imposable?

    Le RSA part d'une bonne intention!  Mais, arrêtons de construire des usines à gaz d'aides qui s'empilent! Fusionnons toutes les allocations pour y voir plus clair!

    Pourquoi toutes ces aides ne sont elles pas imposables? L'imposition des aides responsabilisera les récipiendaires et diminuera l'effet de trappe! De plus, l'imposition des aides facilitera leur contrôle! Elle améliore leur visibilité, montre leur importance  et diminue les fraudes! L'imposition des aides évitera la création d'usines à gaz comme le RSA!

    Si le RMI est une trappe à inactivité, ne faut il pas tout simplement le baisser au lieu de créer le RSA pour encourager le travail? Le RSA ne manquera pas à son tour de créer une autre trappe!

    D'après la déclaration des droits de l'homme, tous les citoyens contribuent à la dépense publique:

    Art. 13. - Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

    Art. 14. - Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

    RSA-PPE-RMI-APA-CMU-APL-AF-HLM-Chômage-maladie-retraite, une seule allocation,  un seul service d'attribution et de contrôle pour plus de solidarité!

     

  • Infirmières bulgares!

    La Fondation Kadhafi négocie un compromis pour la libération des infirmières bulgares.

    D'après ce projet, 400 millions de dollars seraient payés par la Bulgarie, la Slovaquie, la Croatie et la Tchèquie. Chaque famille de victime recevrait un million de dollars. Ne vaudrait il pas mieux améliorer le système sanitaire libyen?

    Ce projet soulève différentes questions!

    La condamnation d'infirmières coopérantes jette un froid sur des vocations futures. Les infirmières et leurs pays sont elles responsables des mauvaises conditions sanitaires en Libye? Il est honteux de faire monter les enchères en confirmant leur condamnation à mort.

    Des pays pauvres vont dédommager un pays riche de son pétrole, tout cela parce que des infirmières ont exercé leur  métier en Libye!

    Face à cette prise d'otages, la France ne devrait elle pas dénoncer cette imposture?

  • Différences de revenus?

    L'école d'économie de Paris a publié en 2007 une étude sur l'évolution des riches en France. Cette étude oppose riches et pauvre dans une vision sociale du 19ième siècle.

    Face aux différences de revenus, deux approches sont possibles. L'approche égalitariste considère que moins il y a de riches moins il y a de pauvres. L'approche entrepreneuriale considère que les riches par leurs activités et dépenses diminuent la pauvreté. L'approche égalitariste fonctionne à court terme dans un monde fermé, mais à long terme elle décourage l'initiative individuelle. De plus, dans notre monde ouvert elle fait fuir les riches qui investissent ailleurs que chez nous! Elle est donc contre productive!

    En fait, l'augmentation de la richesse d'un pays contribue à la diminution de la pauvreté. Avec l'approche entrepreneuriale, les riches créent de l'activité qui fait baisser la pauvreté. L'augmentation de la richesse est en partie fictive car elle correspond à la valorisation du patrimoine immobilier ou mobilier qui n'est pas dépensé! En fait, une comparaison objective se baserait sur les parts de consommation. De plus, notre système social redistribue une partie des richesses. Avec une diminution de la richesse et du nombre de riches, la pauvreté serait encore plus forte! Curieux qu'un laboratoire de recherche financé par les ressources publiques oppose des parties de la population française. Il pourrait étudier les politiques économiques d'autres pays pour améliorer la situation de la France.

    Une étude de l'incidence de la fuite des capitaux ou de l'augmentation des charges sur la pauvreté ne manquerait pas non plus d'intérêt! Il serait également intéressant d'étudier

    • l'incidence sur le chômage de la rigidité du contrat de travail,
    • l'incidence d'une assistance trop forte sur la pauvreté.

    Dans le cadre de financements publics non négligeables, on attendrait une approche positive de l'économie au lieu d'une contribution à la crispation de la société française!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu