Avertir le modérateur

sarkozy

  • Abus de justice?

    Après avoir été démis de Clearstream, Renaud Van Ruymbeke gère le dossier des sous marins pakistanais! Je m'interroge:

    • Certains juges sont ils spécialisés dans les affaires politiques?
    • Pourquoi ressortir une affaire vieille de vingt ans?
    • N'y a t il pas de dossier plus urgent à traiter?
    • La justice ne devrait elle pas davantage poursuivre les délinquants plutôt  que déstabiliser le pouvoir?
    • DdVillepin apparaît dans les affaires Clearstream et celle des sous-marins, cela justifie son passage régulier aux JTs,
    • Son temps de parole concernant des affaires personelles compte t il dans celui de la droite?
    • Pourquoi s'acharne t il sur Nicolas Sarkozy?

     

  • Légion d'honneur!

    Le soutien d'Eric Worth à la nomination de DeMaistre à la légion d'honneur remet d'actualité ces décorations. La légion d'honneur était prévue pour ceux qui ont versé leur sang pour la France, à cet aune beaucoup de récipiendaires la méritent ils? Des personnes ayant occupé des postes administratifs et payées grassement par l'état méritent elles cette décoration? Ne faudrait il pas faire le ménage dans les liste? Les promotions de la Légion d'Honneur se suivent et se ressemblent. En fait d'industriels n'y figurent que des directeurs salariés de grosses entreprises, rare sont les entrepreneurs et les créateurs de valeur pour notre pays!

    Ces listes restent très administratives avec une sur-représentation de la fonction publique et du monde associatif. Pourquoi les fonctionnaires payés pour leur travail et bénéficiant de la sécurité de l'emploi reçoivent ils des médailles en plus? Dommage que les entrepreneurs qui créent des emplois n'aient pas davantage voix au chapitre! Où sont ceux qui risquent leur vie pour la France: policiers, pompiers, soldats?

    Nommer davantage de gens du front économique et social serait un signal politique fort et encourageant!

    De vrais manques: le ministère de l'Agriculture ne décore aucun agriculteur, celui de la Recherche ne décore aucun chercheur d'entreprise, celui de la Justice ne décore aucun citoyen pour des actes de justice!

    Pour la promotion de Pâques 2008, le comble fut atteint lorsque Robert Ménard , président de RSF (Reporter sans Frontières), obtient la légion d'honneur au moment où il perturbe la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, d'où deux questions:

    • légion d'honneur et acte tombant sous le coup de la loi sont il compatibles?
    • le rôle d'un journaliste est il d'informer ou de faire de la provocation?
  • Dérapage des déficits!

    L'Elysée recadre enfin les dépenses des ministres et secrétaires d'états, cela aurait du être fait il y a deux ans, mais mieux vaut tard que jamais! A quand l'extension de ces mesures à l'ensemble des hauts fonctionnaires? Des primes au mérite sont attribuées aux hauts fonctionnaires, mais la rigueur ne s'applique t elle pas à tous? Les avantages en nature sont ils comptés et déclarés au fisc? Appartements, cuisiniers, chauffeurs à quand la fin des privilèges? Les fonctionnaires sont augmentés quatre  fois: au point, à l'ancienneté, au mérite, à la prime, soit 3 augmentations en trop!

    Seule  une réduction drastique de nos dépenses publiques, sociales et des collectivité enraiera le dérapage des déficits publics. Le redéploiement des fonctionnaires est impératif! Après la fusion ANPE Assedic, François Copé propose la fusion Ursaff et administration fiscale. La fusion CSG CRDS et impôts sur le revenu serait l'occasion d'imposer les aides sociales. D'ailleurs ne vaudrait il pas mieux fusionner URSAFF et sécu? Par ailleurs, comme faibles revenus sont exemptés d'impôts locaux, rendons les impôts locaux et fonciers déductibles du revenu dans un souci d'équité.

    Pour soutenir les entreprise, l'argent de l'emprunt de croissance devrait être prêté sur remboursement. Sinon il sera investi à perte, en effet la priorité affichée pour la recherche publique et les universités n'est pas gage de résultats! Seules des entreprises à l'écoute des marchés perçoivent des domaines porteurs, des commissions n'en ont vent que lorsqu'il est trop tard! Libérons les contraintes des entreprises poür qu'elles investissent directement, sans passer par le filtre de la puissance publique.

    L'argent EDF investit dans les universités n'a pas calmé le toujours plus de budget, après les pôles de compétitivité, d'excellences, voici la manne du grand emprunt! Elus et décideurs des dépenses publiques dépensent toujours plus au lieu de dépenser toujours moins!

    Face au dérapage des déficits de la sécu, le seul remède est le plafonnement des dépenses hospitalières, des remboursements d'affections longue durée et un plafonnement des revenus des professions médicales!

    L'imposition sociale et fiscale complète des retraites remédiera également aux déficits des assurances retraites et chômage!

    Par ailleurs, our plafonner et mieux contrôler les aides sociales, imposons les!

    Les emprunts pour renflouer les caisses sociales préludent l'implosion de notre système de solidarité!

     

     

  • Hadopi et supports!

    Le député UMP Michel Zumkeller propose que chaque client haut débit paye un forfait (license globale) d'entre 0 et 10 euros selon l'intensité du téléchargement sur sa ligne. Ce serait plus simple que le système Hadopi coûtera très cher et crée une instabilité juridique. La mise en oeuvre d'Hadopi s'avère difficile, des logiciels tels que seedFuck génèrent de fausses adresses IP de téléchargement sur les réseaux P2P, rendant la preuve du téléchargement impossible si l'ordinateur incriminé n'est pas saisi! Ecouter des communications internet ou couper un accès Adsl relèvent de la justice et non pas d'une simple commission!

    L'application d'Hadopi sera difficile:

    • l'injection d'adresse ip décidibilise leur saisie,
    • Cryptage et streaming contournent la loi.
    • Des logiciels tels que downloader, freezer enregistrent les morceaux lus en streaming,
    • certains sites anonymisent la navigation internet.

    Après le vote de la loi Hadopi, il faudrait il choisir entre taxer les supports ou réprimer le téléchargement! En effet, la commission de la rémunération pour copie privée, dite d’Albis, définit les taxes sur le stockage de données. En plus des taxes sur les CDs, DVDs, disques durs externes, cartes mémoires, clefs usb, elle a voté une taxe sur les téléphones mobiles multimédias!

    La loi Hadopi instaure la riposte graduée! C'est à dire 2 messages d'avertissement suivis d'une lettre recommandée avant la coupure de l'accès internet. Sa mise en oeuvre revient à mettre tous les internautes sur écoute permanente! Mais écoute et coupure sont tous deux inacceptables! Ecoute, filtrage et coupure d'accès sont des atteintes fortes aux libertés! Curieux d'accepter sans broncher une surveillance permanente des internautes qui ne mettent en danger la sécurité de personne et refuser la vidéo surveillance qui améliorerait la sécurité de tous! Cette loi précise que le client doit continuer à payer l'abonnement coupé! Nul doute que les plaidoiries ne manqueront pas! Quid d'une entreprise dont un salarié télécharge, faudra t il fermer l'entreprise et licencier les autres salariés?  En Finlande, l'accès internet est reconnu comme un droit fondamental que seule la justice peut suspendre!

    Hadopi favorise la rente du disque au détriment du travail de la tournée! Elle défend des personnes non démunies, souvent domiciliées à l'étranger. Pourquoi les artistes, voire leur descendance  auraient ils des revenus récurrents sur leur production? Repayons nous le plombier à chaque utilisation du robinet? L'artiste s'inspire bien de notre patrimoine culturel, sans pour autant verser de royalties. De plus, les publications individuelles sur internet de textes, musiques et vidéos sont négligées par cette loi! Par ailleurs, si le téléchargement est illégal, la taxation des supports vierges doit être supprimée! Hadopi défend des artistes rentiers et les multinationales du disque au détriment de jeunes désargentés! Le droit d'auteurs européens sont valides soixante ans après la mort de l'auteur. Le copyrigth américain est quant à lui valable 95 ans après la création du personnage:

     

  • Partage de la valeur!

    Partage de la valeur et valeur du partage!

    En ces périodes de crise, on parle beaucoup du partage de la valeur! Nicolas Sarkozy parlait de partager les bénéfices entre salariés, actionnaires et investissement. Mais n'oublions pas les clients à fidéliser par des baisses de prix ou des ristournes! Ne vaudrait il pas mieux baisser le prix du gaz plutot qu'attribuer des stocks options aux cadres supérieurs de GdfSuez?

    D'ailleurs est ce vraiment le moment de parler de partage des bénéfices alors qu'ils n'ont jamais été aussi bas et que les actions ont perdu la moitié de leur valeur en deux ans! De plus, pour éviter les baisses de salaires, ne serait il pas temps de baisser les charges?

    L'affectation des bénéfices de façon uniforme dans toutes les entreprises n'a pas de sens! Certaines investissent beaucoup, d'autres à forte intensité de main d'oeuvre ont des salaires et charges de salaires plus élevées! N'oublions pas les charges dans le partage de la valeur ajoutée, elles absorbent souvent les augmentations de salaires. Au lieu de peser sur les salaires, les taxes devraient peser sur la consommation, celà rendrait la France compétitive! Les dépenses de l'entreprise se partagent entre: les salaires, les charges et impôts, les fournisseurs, les actionnaires, la diminution des charges favorisera l'emploi!

    Certains dirigeants de grands groupes s'attribuent primes et stock options! Comme le dit justement François Hollande, les stocks options doivent être réservées aux créateurs d'entreprises et non pas à des apparatchiks! Des attributions importantes génèrent des délits d'initiés!

    L'entreprise de demain est celle qui motive ses clients et ses salariés!

     

  • Esprit de réforme?

    Vivre avec notre temps! En France, changements et innovations sont souvent  contestés. Cela concerne aussi bien l'organisation que les évolutions scientifiques. Par exemple:

    • La suppression de l'ISF sans cesse repoussée,
    • L'exonération de charges des heures supplémentaires critiquée alors qu'elle favorise le travail,
    • La liberté de travailler le dimanche rejetée par jalousie,
    • La réforme de l'éducation nationale sans cesse rejetée bien que nécessaire
    • Les frais de scolarité plus élevés pour les étudiants étrangers retoqués par la Commission, ils sont pourtant de rigueur aux US.
    • Des régimes sociaux et de retraites similaires à toutes les catégories sociales rejetés alors que c'est une mesure d'équité.
    • La franchise médicale qui responsabilise les assurés et est un premier pas vers la baisse de leurs cotisations est combattue.
    • La réorganisation judiciaire combattue alors que pour un meilleur service à meilleur coût, il est logique d'optimiser cette carte!
    • La réorganisation administrative repoussée,
    • Le maïs OGM qui évite l'abus de pesticides est rejeté pour des risques imaginaires!
    • Le contrôle ADN pour faciliter le rapprochement familial est refusé alors qu'il est en vigueur dans plusieurs pays d'Europe.
    • Le bracelet électronique pour les premières peines ou les libérations conditionnelles a du mal à s'imposer alors qu'il éviterait des incarcérations coûteuses, il pourrait d'ailleurs être étendu aux hôpitaux psychiatriques.
    • La télésurveillance qui sécurise nos rues est rejetée par des municipalités frileuses,
    • Le suivi GPS des véhicules retardé  par la CNIL alors qu'il sauverait des vies humaines,
    • Le taser rejeté alors qu'il facilite la défense des policiers!

    Ne serait il pas temps que notre beau pays vive avec notre temps et que l'esprit de réforme souffle chez nous?
    Après le temps de la contestation, le temps de la raison viendra t il?

    Soyons fiers de contribuer à notre redressement au lieu de protester à chaque modification!

    Le jour où l'esprit de réforme et d'entreprise remplaceront celui d'assistance et de contestation, nous serons tiré d'affaire!

  • Sarko panne?

    Après les reculs sur la réforme des lycées et le travail du dimanche, une nouvelle reculade sur l'université! Valérie Pécresse revient sur le décret qui instaurait les obligations de service dans l'enseignement supérieur! La gestion de la carrière des enseignants chercheurs est retirée aux présidents d'univessité pour être attribuée au CNU majoritairement constitué de syndicats! Où est l'autonomie des universités si la gestion des ressources humaines leur échappe?

    Armée, justice, santé, pharmacie, 35 heures, retraites, universités, constitution, sont réformés et c'est tant mieux! Espérons que ces réformes seront efficaces car notre pays en a bien besoin! Mais la réforme du lycée et travail du dimanche sont remis en question! Le rythme des réformes lancées par le gouvernement Fillon faiblit il?

    Des manifestations de lycéens font renoncer à une réforme nécessaire! En effet, le gâchis de l'enseignement est énorme! 150000 élèves quittent chaque année  le système scolaire sans diplôme!

    • 40% des élèves entrant en seconde n'arrivent pas au bac,
    • 20% des étudiants abandonnent le cursus  licence,
    • un étudiant sur deux redouble lors des deux premières années universitaire!

    Ce gâchis scolaire anti social ne peut durer! La reculade est d'autant plus inutile qu'elle encourage les manifestants à continuer!

    Quelques députés UMP jettent le trouble sur l'autorisation de travailler le dimanche! Les amendements prévus la loi compliqueront même le travail le dimanche! Un comble pour une promesse de simplification!

    Malgré la présidence française de l'Europe, la TVA de 5.5% dans la restauration semble enterrée!

    La crise rend encore plus nécessaire la baisse des prélèments pour libérer travail et consommation! Une nouvelle vague de réformes s'impose!

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu