Avertir le modérateur

ps

  • Harlemania?

    Poussé par l'Obamania ambiante, le PS a mis Harlem Désir en tête de liste Ile de France. Bilan des courses, l'harlemania se fait désirer!

    Autre gourde dans le choix des têtes de liste,  Vincent Peillon parachuté dans le SudEst alors qu'il est député de la Somme! Mettre la Baie de Somme au bord de la grande bleue, les inondés de la Somme en ont rêvé, le PS l'a fait!

    Curieusement, les têtes de liste ayant menées au naufrage sont promus tandis que les non élus trinquent!

    Le PS reprendre du souffle lorsqu'il arrêtera de:

    • freiner les réformes,
    • défendre les avantages acquis et autres privilèges,
    • renouvellera son staff!
  • Programme du PS?

    Les éléphants du PS s'affrontent à fleurets mouchetés pour le 1er secrétariat!

    Ces affrontements laissent place à toutes les démagogies, des programmes caricaturaux du style suivant fleurissent:

    Chassons les riches!
    accueillons les pauvres!

    Rich is bad,
    poor is beautiful!

    Ne serait ce pas de la discrimination?

    Peut être qu'un quatrième larron tirera les marrons des étincelles de l'affrontement entre Martine Aubry, Ségolène Royal, Bertrand Delanoé! Le PS mérite le discernement d'opinions moins tranchées!

  • Cohabitation!

    L'ouverture du gouvernement de Nicolas Sarkozy enlève à la gauche certains de ses principaux réformateurs: Luc Besson, Jean Marie Bockel, JP Jouyet, Bernard Kouchner. Ces départs, couplés avec le demi succès du deuxième tour des législatives, diffèrent les réformes nécessaires au PS.

    Avec un clivage aussi fort entre l'aile réformiste de Delanoe-Royal-Strauss Kahn et les extrémistes Emanuelli-Fabius, la scission menace t elle le PS?

    Le PS reste cependant le principal parti d'élus locaux de France. La position d'opposants au gouvernement n'est pas pour déplaire à ses élus locaux qui y voient une garantie pour les élections municipales, régionales et européennes. Ces élections constituent des élections de mi mandat et peuvent se gagner par réaction aux mesures gouvernementales! C'est d'ailleurs la posture de François Hollande qui passe son temps à critiquer!

    Une forme de cohabitation existe donc entre le pouvoir central et local. Mais la France a t elle les moyens d'une opposition non constructive?

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu