Avertir le modérateur

pétrole

  • Moins de Pétrole?

    Le prix du pétrole suit les stops and go de l'activité économique.

    • En période de croissance, besoin et prix du pétrole grimpent,
    • En décroissance, besoin et prix du pétrole baissent,

    Depuis le début du 20ième siècel le pétrole est convoité.Le MoyenOrient reste sous contrôle occidental pour ses richesses pétrolières. La Chine prend position en Afrique pour assurer différentes ressources.

    La consommation mondiale de pétrole baisse en 2009! La demande journalière mondiale tourne autour de 84 millions de barils par jour. Le baril s'installe t il durablement entre 60$ et 80$!  En passant de 140$ à 70$, le baril a baissé de 70$, cette baisse rend environ 6 milliard de dollars par jour aux autres agents économiques! Une baisse durable épongerait les pertes financières!

    Est ce la spéculation qui a fait grimper le pétrole à 150 dollars et la disparition de la spéculation qui le fait chuter vers 40 dollars? Les spéculateurs se retirant, le pétrole retrouve t il sa valeur réelle! En comparant production et consommation, nous voyons qu'en 2007 et 2008, avec une production inférieure à la consommation, les prix flambent, en 2009 avec une production supérieure à la demande le prix du baril baisse! Par contre, si les consommateurs reprennent des habitudes de gaspillage avec la baisse, le pétrole remontera! Les USA lancent un programme de voiture moins consommatrice qui à lui seul fera fortement baisser la consommation (peut être 10% à vérifier). Cette baisse de consommation compenserait la montée d'autres pays! Avec la baisse du prix du baril, certaines explorations pétrolières non rentable sont mises en veilleuse, par exemple les sables bitumeux de l'Alberta! Bonne nouvelle pour l'environnement! Mais les prix remonteront tôt ou tard!

    Dès que le prix du carburant baisse fortement, sa consommation redémarre! La taxe carbone tombe à point nommé pour en augmenter le prix. Cette taxe appliquée en Suède a donné lieu à une baisse de charges mais pas à un mécanisme compensatoire. Si  c'est pour compenser cette taxe, autant ne pas l'introduire! La compensation n'inciterait pas à un comportement vertueux!

    Les gouvernements chinois et indiens profitent de la baisse temporaire du pétrole pour moins subventionner les hydrocarbures! Les prix intérieurs chinois évolueront comme le baril à partir du 1er janvier 2009! Cela pousse la Chine aux économies d'énergie! A priori leur consommation arrêtera de croître, voire baissera!

    L'an dernier l'OPEP discutait augmentation de production pour constater qu'elle était au pic de production! Suite à la baisse des prix, l'OPEP prévoit maintenant une "baisse de production"! Mais les producteurs ont d'autant plus besoin des recettes de la vente du pétrole que ses  prix baissent! Certains producteurs pourraient même augmenter leur production pour maintenir leurs recettes!

    Oil  Gaz Journal évalue les réserves mondiales de pétrole à 1350 milliards de barils! Des explorations démarrent autour de l'île française de Juan de Nova, située dans le canal du Mozambique entre Madagascar et l'Afrique! La France possède un ensemble d'îles autour de Madagascar dites îles éparses, elles représentent une emprise maritime de 640 000 km carrés, soit une surface supérieure à la France!

    Une part croissante de la production pétrolière de Total provient d'Afrique! C'est une bonne chose lorsque l'on constate les déboires de BP au large des USA qui risquent de lui coûter son indépendance! Le gouvernement britannique s'attache d'ailleurs à la défendre! Cet accident pousse à des précautions sur les plate-formes qui feront baisser  la production, le baril ne risque pas de retomber!

  • Gazoil et essence!

    Comme le gazoil émet des particules et les moteurs diesel sont bruyants, les taxes du gazoil ne devraient pas être inférieures à celles sur l'essence! En Grande Bretagne le gazoil coûte 1 livre et l'essence 0.9 livre! Le filtre à particules expulse son contenu lors d'accélérations brusques, son efficacité est donc toute relative!

    Les avantages fiscaux accordés au diesel en France devraient être revus! L'introduction du carburant E10 (SP95 avec 10% d'éthanol au maximum) serait l'occasion de rapprocher les prix de l'essence propre (disons plutôt moins sale) et du diesel.

    Dans le cadre de la taxation CO2, il faut absolument taxer le kérozène!

    Alors que le baril de pétrole est passé de 140 dollars à 50$ environ, le litre de gaz oil est passé de 1,35 euros à 0,95, mais le litre d'essence passe de 1,45 à 1,15!

    Curieuse différence des baisses:

    • le baril baisse de 65%,
    • le gazoil baisse de 30%,
    • l'essence ne baisse que de 20%!

     

  • Hausse du pétrole!

    La baisse des subventions à l'énergie en Chine provoque une augmentation des produits pétroliers de près de 20%! Elle incitera à la baisse de la consommation chinoise! De plus elle augmentera le prix des produits chinois, des transports et freinera enfin les délocalisations!

    Les manifestations contre le prix du pétrole ne servent à rien! Les opérations escargot augmentent la consommation d'énergie et donc son prix! Un seul leitmotiv s'impose: baisser notre consommation d'énergie!

    Alors que le prix du baril frise 135 dollars, les réunions de l'Opep se suivent et se ressemblent, le statu quo reste de rigueur. Mais l'Opep a t elle capacités et intérêts à augmenter sa production? La meilleure solution pour baisser le prix du pétrole reste d'en consommer moins! L'Arabie Saoudite augmente sa production de 200 000 barils jour, soit 1/500 de la production mondiale. Au même moment, Shell Nigeria arrête la plate forme de Bonga pour cause d'attaques, elle produisait justement 200 000 barils par jour!

    D'après une étude de l'AIE (Agence Internationale de l'Energie), la consommation mondiale de pétrole croît d'environ 2% par an et atteindrait 96 millions de barils par jour en 2010. Mais la production journalière plafonne à 84 millions de barils depuis 2004! Le peak oil semble proche, voire atteint. Ce plafonnement de la production explique l'absence d'investissements dans le raffinage, il obère également les investissements en transports pétroliers.

    Chaque année, nous consommons 30 milliards de barils alors que nous en découvrons 4 milliards! Avec une production qui baisse, le pic de production pétrolière est atteind, alors que les besoins augmentent! La plupart des réserves sont surévaluées! D'après l'ancien vice président d'Aramco, les réserves seraient surévaluées de 300 milliards de barils, soit un quart de l'estimation! D'après Total, les réserves sont de 1000 milliards de barils, soit 10000 jours ou 27 ans de consommation! La hausse des prix qui régule progressivement les marchés se poursuivra donc. Elle incite les pays producteurs à garder leurs réserves!

    La supériorité des besoins à l'offre se traduira d'abord par des pénuries ponctuelles qui emballeront la hausse des prix. Les pénuries chinoises actuelles en sont les premières manifestations.

    Dans son livre "La face cachée du pétrole", Eric Laurent décrit l'importance stratégique du pétrole. L'occupation de l'Irak garantit l'approvisionnement US et développe l'industrie pétrolière US! La prospection pétrolière stagne car le coût des recherches est supérieur au gain attendu. En effet, il faut des moyens de plus en plus sophistiqués, pour des découvertes de moins en moins importantes.

    D'autres phénomènes favorisent la hausse du pétrole:

    • l'instabilité de certains pays producteurs (Nigéria, Irak, Iran, Venezuela),
    • la baisse du dollar,
    • le développement de la consommation en Inde et Chine,
    • la concurrence entre consommateurs dans les pays producteurs,
    • la nationalisation des ressources par les producteurs,
    • la croissance démographique mondiale de 1% par an.

    Des mesures conservatoires s'imposent:

    • au niveau global: asservir la production aux nouvelles découvertes ou à un pourcentage des réserves,
    • au niveau des producteurs: réguler la production par une augmentation des prix et une optimisation de la gestion des réserves.
    • au niveau des pays consommateurs: une surtaxation du pétrole anticipera les changements.

    La meilleure solution est de diminuer  la consommation d'énergie autant que possible! Au lieu d'une tva calculée sur le prix, passons à une tva calculée selon le niveau de pollution et de CO2 généré par le produit, l'écoTVA! Profitons en pour remplacer les charges sur les salaires par la TVA!

    L'augmentation du prix de l'énergie nous incite à:

    • Limiter la consommation d'énergie!
    • Remplacer le pétrole dans ses différents usages!
    • Bonne nouvelle pour l'air, moins de CO2 et de particules!
    • A nous de saisir cette formidable opportunité!

    Republié pour commentaires!

  • Pétrole règlementé!

    La consommation de pétrole progresse fortement dans les pays émergents.

    Dans certains de ces pays, le prix du carburant et du gaz oil est plafonné! Les compagnies pétrolières vendent à perte et certaines parlent de faillite! C'est le cas dans certains pays d'Asie tels la Chine, l'Inde, l'Indonésie et d'autres encore. L'Inde vient d'ailleurs d'autoriser prudemment une augmentation de 10% du prix de l'essence, mais pas celle du kérozène utilisé comme combustible de cuisson!

    Un libération des prix serait salutaire, elle freinerait la demande et donc la hausse des prix de l'énergie!

    La meilleure solution pour lutter contre la hausse et préserver l'avenir reste de consommer le moins d'énergie possible!
  • Irak et pétrole!

    Dans la démocratie US, il est étonnant de voir que Clinton fut accusé de parjure dans une affaire Lewinski relevant de la vie privée, alors que Bush n'est nullement inquiété pour des affirmations fausses sur les armes de destructions massives détenues par l'Irak. Lesquelles affirmations fausses ont pourtant provoqué l'occupation de l'Irak!

    Pétrole enjeux stratégiques? L'occupation de l'Irak n'assure t elle pas la main mise sur le pétrole irakien en particulier et du Golfe en général? Ainsi, les intervenants historiques que sont BP, Shell et Total ont été évincés au profit des compagnies américaines.

    L'interdiction de coopérer avec l'Iran prend la même tournure. Les US entravent la signature de contrats avec l'Iran.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu