Avertir le modérateur

internet

  • Livres d'occasion sur internet!

    La vente en ligne de livre d'occasion se prête à quelques exercices de probabilité:

    • Quelle est la probabilité que le titre français recherché par un acheteur se trouve dans un stock de 10000 livres en français si environ 2 millions de titres français sont parus.
    • La réponse est: 10000 sur 2 million soit 0,5%!

    Calculer le délai de vente d'un livre d'après le classement? Se baser le ratio classement/durée calculé sur les livres vendus:

    • livres classés  1 à 10000 vendus en un mois,
    • 10001 à 100 000 vendus en 6 mois,
    • 100001 à 250 000 vendus en un an,
    • 250001 à 500 000 vendus en 2 ans,
    • 500001 à 1000 000 vendus en 5 ans!
    • selon son classement ou en moyenne simplifiée en 2.5 années, en moyenne vraie en 1,55 ans!

    Le vendeur ferme sa boutique une semaine, il vend en moyenne 100 livres par semaine sur 10000 en vente. En combien de temps rattrapera t il les ventes perdues durant la semaine d'absence?

    • vente 1% par semaine, vente de 1 sur 100 par semaine, il mettra environ 100 semaines à vendre les 100 exemplaires, soit environ 2 ans.

     

  • Protocoles internet!

    Les RFC décrivent les protocoles de l'internet, il y en a déja plus de 6000, quelques centaines de plus par an.

    SBortzmayer suit attentivement leur évolution sur son blog. Ci dessous un choix arbitraire des notes 2011 du blog de SBortzmeyer qui me semblent les + importantes:

    RFC 6186: Use of SRV Records for Locating Email Submission/Access services
    Il décrit l'usage des enregistrements DNS SRV (du RFC2782) par les MUA (Mail User Agent).
    Les MTA (Mail Transfer Agent) continuent à utiliser le MX record.

    RFC 6177: IPv6 Address Assignment to End Sites
    Autorise les d'accès à assigner des adresses différentes de /48 aux utilisateurs finaux (contrairement au RFC3177).
    Rem: les "contres" parlent de la difficulté à changer d'adresse, mais plusieurs adresses v6 allouées à une box permettraient de jongler avec le NAT?

    RFC 6182: Architectural Guidelines for Multipath TCP Development
    Indique comment établir une connexion TCP sur plusieurs chemins.
    Rem: contrevient à la fairness TCP et pose des pbs de gestion TCP non triviaux. Ce RFC a t il du sens avec l'augmentation des débits?

    RFC 6179: The Internet Routing Overlay Network (IRON)
    Transforme un réseau IP en lien.
    Rem: refait du MPLS sur IP

    RFC 6143: The Remote Framebuffer Protocol
    Utile pour les buffers VNC

    RFC 6071: IP Security (IPsec) and Internet Key Exchange (IKE) Document Roadmap
    comme son nom l'indique!

    Import/export de données avec un calendrier Android
    pour mémoir!

  • Internet neutre?

    La neutralité d'internet est régulièrement remise en question, les opérateurs aimerait que les principaux offreurs services (yahoo, google, ebay, amazon, msn, youtube, dailymotion etc..) paient pour le trafic qu'ils génèrent. Depuis les réseaux mobiles l'accès aux services est contrôlé par les opérateurs. Les opérateurs aimeraient appliquer à internet le paiement de la terminaison d'appel qui a cours pour les mobiles et les communications internationales. Ainsi pour un appel depuis Orange vers SFR, Orange paie quelques centimes à SFR. Le même principe ferait payer Google! Mais cette argumentation est dangeureuse, ne serait ce pas au fournisseur d'accès de payer le fournisseur de contenu?

    Comme la marge est plus forte pour les fournisseurs de contenus que les opérateurs, les opérateurs souhaitent que les fournisseurs de service participent au coût des infrastructures! Ils souhaitent aussi facturer des flux prioritaires.  Les flux vidéos qui représentent une part croissante du trafic devraient ils être prioritaires ou non? Google et Verizon proposent que seuls les opérateurs d'accès sans fil contrôlent les trafics, mais que ceux ci restent libre sur les réseaux filaires, les contenus illicites sont proscrits partout. ATT approuve cette position, contestée par d'autres intervenants. Les offreurs de services pourraient renvoyer des informations payantes sur des canaux prioritaires.

    D'après Cisco, le trafic internet actuel avoisine 20 pétaoctets (1 téra=2 puissance 50) par mois, 35% en Amérique du Nord, 34% en Asie Pacifique, 24% en Europe, 3% en Amérique latine, 4% ailleurs.

    Des opérateurs nationaux et internationaux tels que Level3, ATT, FranceTelecom, qwest, uunet, sprint, Cogent, GlobalCrossing, Telia, telefonica interviennent sur ce marché. Leurs services sont utilisés par des grandes entreprises, des opérateurs mobiles, des fournisseurs d'accès Internet ou d'autres opérateurs. Les routeurs frontières constituent des points de passage entre les systèmes autonomes d'opérateurs et remplacent les commutateurs d'interconnexion du réseau téléphonique. Ces opérateurs se distinguent par le nombre de liens directs avec d'autres opérateurs, pour l'instant Verizon serait en tête, cf as-ranking.

    Akamai pilote 70000 serveurs caches répartis dans le monde. Son centre de pilotage basé à Cambridge Massachsetts évite la réémission de données répétitives comme les vidéos. Les offreurs de contenus et les opérateurs rétribuent Akamai pour ce service.

    La généralisation des communications par internet et la libéralisation des télécommunications offrent l'opportunité d'une couverture mondiale à chaque opérateur. Ces possibilités s'accentuent avec l'arrivée de la voix sur IP.

  • Domaines internet!

    Les fournisseurs d'accès et maintenant Google offrent le service DNS. Google développe un service DNS qui localise l'utilisateur pour le renvoyer vers le serveur de contenus le plus proche! Pour ce faire, le serveur DNS doit connaître l'adresse IP du requérant, alors que pour l'instant seule l'adresse du serveur de requête est connue. Pour y parvenir Google pourrait pousser les utilisateurs à choisir son service DNS!

    L'ICANN pilote la gestion des noms de domaines et des adresses internet! On distingue les domaines supérieurs des sous-domaines, chaque domaine est responsable de sa sous-arborescence. Vu autrement, chaque domaine délègue la gestion des noms à ses sous domaines!

    Face aux risques d'usurpation de noms de domaines, l'ICANN organise la mise en oeuvre de DNSSEC, une version sécurisée du DNS. DNSsec authentifie les serveurs par échange de clés.

    Deux types de serveurs DNS interviennent. Les serveurs auxquels les clients confient leurs requêtes et ceux qui délibvrent les adresse s IP des machines du domaine sur lequel ils ont autorité! Un ordinateur envoie ses requêtes DNS à un serveur qui effectue la requête pour lui. Le nom de ce même ordinateur sera déclaré dans le serveur DNS qui a autorité sur le domaine.

    Les domaines ne seront donc plus limités aux .com, .fr, .net et autres. L'ICANN vend des noms de domaines supérieurs pour 185 000$ à la création puis 75000$ par an. Une multinationale pourra acheter son domaine supérieur! Certains craignent une déstabilisation du DNS et une multiplication des problèmes de marques!

    La recherche d'autorités compétentes pour la gestion des noms de domaines dans de nouveaux jeux de caractères est lancée. Unicode permet   des domaines de niveaux supérieurs codés autrement qu'en ascii, ainsi des domaines arabe, chinois, hindis et autres apparaîtront!

     

     

  • Firefox et Mozilla

    Firefox 3 sera plus performant. En terme de sécurité, il gère une liste de sites malveillants.

    Ancien utilisateur de Mozilla, j'ai installé Firefox-Thunderbird sur mon ordinateur. Après deux mois d'utilisation du couple firefox-thunderbird, j'ai également réinstallé Mozilla (version 1.7.13).

    En effet, Mozilla édite directement les pages html affichées. De plus l'éditeur html de Mozilla est davantage wysiwyg que l'éditeur html de openOfficeWriter.

    Mozilla navigue, gère les emails et édite les fichiers html. Quelle souplesse et gain de temps, surtout  si l'on a beaucoup  de fichiers html personnels! En naviguant dans les pages, il suffit d'éditer celles que l'on souhaite modifier.
    Par contre, Firefox supporte la barre d'outils google qui est incompatible avec Mozilla.
     

  • P2P

    70% des communications sur Internet sont des transferts P2P!

    Les principaux réseaux d'échanges de fichiers pair à pair sont: eMule/eDonkey, bitTorrent,  gnutella.

    Le cryptage rend les échanges anonymes.

    Les clients les plus utilisés sont: eMule pour eDonkey, Azureus pour bitTorrent, LimeWire pour Gnutella.

    Gnutella est plus répandu aux EtatsUnis. LimeWire est le client Gnutella le plus utilisé. 

    Le client ShareAza accède aux ressources eDonkey/eMule, Gnutella 1 et 2, BitTorrent! 

    Cette activité va t elle décroitre avec les mesures anti piratage qui se dessinent? 

     D'ailleur, ces mesures anti piratage sous tendent une écoute permanente des communications de l'internaute! Une telle écoute ne constitue t elle pas une atteinte à la liberté? POurquoi accepter pour internet ce que nous rejettons por le téléphone?

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu