Avertir le modérateur

fillon

  • Présidentielles 2017!

    Plutôt que de supprimer les 35h, le nouveau président devrait rétablir les heures supplémentaires détaxées et maintenir les 35h en les étendant à tous! Cela évitera des discussions inutiles.

    L'alignement de la CSG CRDS pour tous, y compris retraites, revenus sociaux et plus values permettront de supprimer les charges salariales et d'augmenter les salaires de 15%.

    CSG CRDS seront les seules taxes sur les plus values. La baisse de la taxation des plus values augmentera l'activité surtout dans l'immobilier.

    La TVA sociale compensera les baisses de charges. Une part de  TVA sera affectée aux organismes sociaux, les produits importés participeront ainsi à la solidarité nationale.

    Dans le cadre de la simplification tout nouvelle loi ou règlement sera accompagnée de la suppression du triple de textes de même niveau et de même domaine et d'une étude d'impact économique.

     

     

  • Rigueur ou faillite?

    Le débat récurrent sur la politique de rigueur est ubuesque! Voter des budgets en déficits basés sur une croissance future devrait être interdit aux états, collectivités et organismes sociaux! Stop au souhait de l'Europe d'emprunter à son tour, quelle cavalerie que ces emprunts à tous les niveaux!

    Les dépenses publiques représentent environ 55% du PIB:

    • 290 milliards pour l'état,
    • 461 milliards pour les régimes sociaux,
    • 63 milliards pours les administrations centrales,
    • 213 milliards pour les collectivités locales.

    Pour relancer la croissance, elles devraient rapidement descendre sous 40%!

    L'état, garant du bon usage des deniers des contribuables et des entreprises assujetties aux charges et autres taxes, se doit de gérer avec rigueur. La rigueur de gestion ne doit pas seulement être temporaire mais permanente. La querelle sur la faillite de la France est du même acabit, l'important est de se retrousser les manches pour améliorer la situation! Tous les organismes d'état et para public devraient être fier de contribuer à l'amélioration de la situation française au lieu de générer une levée de bouclier sur le moindre bruit de changement!

    Ces vérités doivent faire taire la ritournelle des moyens. En effet, à chaque problème, des voix s'élèvent pour demander plus de moyens! Mais dans un contexte de croissance limitée, voire négative, il devrait être généralement admis que la solution est dans une meilleure organisation. Faire mieux avec moins de moyens, voilà quel devrait être un objectif partagé pour développer notre pays! Cochon qui s'en dédit!

    Pour gagner du temps appliquons de suite les mesures grecques à la France!

  • Dérapage des déficits!

    L'Elysée recadre enfin les dépenses des ministres et secrétaires d'états, cela aurait du être fait il y a deux ans, mais mieux vaut tard que jamais! A quand l'extension de ces mesures à l'ensemble des hauts fonctionnaires? Des primes au mérite sont attribuées aux hauts fonctionnaires, mais la rigueur ne s'applique t elle pas à tous? Les avantages en nature sont ils comptés et déclarés au fisc? Appartements, cuisiniers, chauffeurs à quand la fin des privilèges? Les fonctionnaires sont augmentés quatre  fois: au point, à l'ancienneté, au mérite, à la prime, soit 3 augmentations en trop!

    Seule  une réduction drastique de nos dépenses publiques, sociales et des collectivité enraiera le dérapage des déficits publics. Le redéploiement des fonctionnaires est impératif! Après la fusion ANPE Assedic, François Copé propose la fusion Ursaff et administration fiscale. La fusion CSG CRDS et impôts sur le revenu serait l'occasion d'imposer les aides sociales. D'ailleurs ne vaudrait il pas mieux fusionner URSAFF et sécu? Par ailleurs, comme faibles revenus sont exemptés d'impôts locaux, rendons les impôts locaux et fonciers déductibles du revenu dans un souci d'équité.

    Pour soutenir les entreprise, l'argent de l'emprunt de croissance devrait être prêté sur remboursement. Sinon il sera investi à perte, en effet la priorité affichée pour la recherche publique et les universités n'est pas gage de résultats! Seules des entreprises à l'écoute des marchés perçoivent des domaines porteurs, des commissions n'en ont vent que lorsqu'il est trop tard! Libérons les contraintes des entreprises poür qu'elles investissent directement, sans passer par le filtre de la puissance publique.

    L'argent EDF investit dans les universités n'a pas calmé le toujours plus de budget, après les pôles de compétitivité, d'excellences, voici la manne du grand emprunt! Elus et décideurs des dépenses publiques dépensent toujours plus au lieu de dépenser toujours moins!

    Face au dérapage des déficits de la sécu, le seul remède est le plafonnement des dépenses hospitalières, des remboursements d'affections longue durée et un plafonnement des revenus des professions médicales!

    L'imposition sociale et fiscale complète des retraites remédiera également aux déficits des assurances retraites et chômage!

    Par ailleurs, our plafonner et mieux contrôler les aides sociales, imposons les!

    Les emprunts pour renflouer les caisses sociales préludent l'implosion de notre système de solidarité!

     

     

  • Fillon antiStar?

    Les sondages montrent que face à notre médiatique président, François Fillon bonhomme son chemin et apparaît comme le recours de Français! Est ce du à sa façon de mener le dialogue social? Les principaux chantiers du gouvernement sont:

    • Réformer l'état,
    • Mieux gérer les fonctionnaires,
    • Améliorer l'employabilité,
    • Réorganiser la formation professionnelle,
    • Equilibrer les régimes sociaux de retraite et de santé.

    Espérons que les problèmes seront progressivement résolus et que l'inflation des commissions stoppera! Pour relancer la croissance et augmenter le pouvoir d'achat, diminuons les prélèvements!

     

  • Sarko panne?

    Après les reculs sur la réforme des lycées et le travail du dimanche, une nouvelle reculade sur l'université! Valérie Pécresse revient sur le décret qui instaurait les obligations de service dans l'enseignement supérieur! La gestion de la carrière des enseignants chercheurs est retirée aux présidents d'univessité pour être attribuée au CNU majoritairement constitué de syndicats! Où est l'autonomie des universités si la gestion des ressources humaines leur échappe?

    Armée, justice, santé, pharmacie, 35 heures, retraites, universités, constitution, sont réformés et c'est tant mieux! Espérons que ces réformes seront efficaces car notre pays en a bien besoin! Mais la réforme du lycée et travail du dimanche sont remis en question! Le rythme des réformes lancées par le gouvernement Fillon faiblit il?

    Des manifestations de lycéens font renoncer à une réforme nécessaire! En effet, le gâchis de l'enseignement est énorme! 150000 élèves quittent chaque année  le système scolaire sans diplôme!

    • 40% des élèves entrant en seconde n'arrivent pas au bac,
    • 20% des étudiants abandonnent le cursus  licence,
    • un étudiant sur deux redouble lors des deux premières années universitaire!

    Ce gâchis scolaire anti social ne peut durer! La reculade est d'autant plus inutile qu'elle encourage les manifestants à continuer!

    Quelques députés UMP jettent le trouble sur l'autorisation de travailler le dimanche! Les amendements prévus la loi compliqueront même le travail le dimanche! Un comble pour une promesse de simplification!

    Malgré la présidence française de l'Europe, la TVA de 5.5% dans la restauration semble enterrée!

    La crise rend encore plus nécessaire la baisse des prélèments pour libérer travail et consommation! Une nouvelle vague de réformes s'impose!

     

  • Modernisation de l'économie!

    Après la loi de l'été dernier en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (TEPA) dite paquet fiscal, le gouvernement Fillon prépare la loi de modernisation de l'économie (LME) qui comprendra 4 volets: entreprises, concurrence, attractivité du territoire et financement de l'économie.

    Certains points qui y seront traités:

    • la négociation entre fournisseurs et distributeurs,
    • une extension des soldes de 15 jours,
    • les délais de paiement,
    • l'implantation des commerces,
    • l'autorité de la concurrence,
    • la distribution du livret A par toutes les banques,
    • l'entreprise unipersonelle simplifiée,
    • le rapatriement de capitaux.

    La loi LME sera présentée au Parlement en mai.

    Au 2ième semestre 2008, nous observerons l'incidence du paquet fiscal sur l'économie française:

    • exonération d'impôts de 25% des intérêts d'emprunts immobilier,
    • exonération de charges et d'impôts sur les heures supplémentaires,
    • exonération de droits de successions sur les parts nférieures à 150000 euros.

    Espérons que les mesures anciennes et nouvelles favorisent notre développement économique!

    Pour éviter les fuites de capitaux dues à l'ISF, d'autres mesures seraient possibles:

    • exclure de l'ISF le plan épargne action (PEA),
    • exclure de l'ISF les investissements dans des entreprises,
    • exclure de l'ISF les investissements dans l'immobilier locatif,
    • doubler le plafond d'ISF pour un couple!

     

  • Société Générale!

    A l'occasion de la perte de 5 milliards de la SG, François Fillon promet le soutien de l'état français! Espérons qu'il  évitera la chute de la Société Générale!

    Dans cette affaire, divers points suscitent commentaire:

    • Les traders prennent des risques inconsidérés car ils n'ont que leur prime à perdre, un bonus négatif s'impose!
    • Passer un salarié, comme Jerome Kerviel, du backoffice au front office est dangereux! Il connaissait les procédures de contrôle et comme trader il est mis en position de les contourner. C'est d'ailleurs le scénario décrit dans la BD "Dantes, la chute d'un trader"!
    • Liquider des positions de 50 milliards d'euros en un week end fait forcément chuter les marchés
    • Attendre quatre jours pour communiquer, laisse les investisseurs dans le brouillard et provoque des ventes!
    • Annoncer une augmentation de capital dans la foulée est un peu rapide, à quand l'assemblée générale extraordinaire qui en décidera?

    Dommage, car la Société Générale est créative en terme d'instruments financiers notamment les trackers!  Elle possède la seule salle de marché de la place parisienne! Tant que ses opérations étaient bénéficiaires, personne ne réagissait! Mais le rôle des banques est peut être de placer à long terme et d'arbitrer, et non pas de spéculer à court terme!  Un rachat par la BNP ou le Crédit Agricole poserait des problèmes de concurrence conduisant au démantèlement du groupe!

    Cette affaire met en lumière les allers retours spéculatifs qui s'avèrent plus le fait des salles de marché. En comparaison, les fonds de pension ou souverains investissent à long terme en créant de la valeur dans leurs entreprises! Peut être que les banques ne devraient faire ni notation, ni trading spéculatif au jour le jour!

    La Société Générale est elle responsable du krach de lundi? De la baisse des taux de la FED? Il semble que non car la FED a baissé ses taux une deuxième fois, soit une baisse de 1.25% en une semaine!

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu