Avertir le modérateur

démocratie

  • Démocratie électronique?

    Pour sortir de l'ornière des postures politiques qui freinent les évolutions, nous pourrions instaurer des consultations populaires périodiques sur les grands sujets de réforme.

    Dans ces consultations, comme en Suisse, le gouvernement resterait neutre pour ensuite mettre en oeuvre les décisions populaires.

  • Déni de démocratie?

    En Egypte, l'armée a profité de manifestations anti Morsi pour le renverser! L'armée est elle intervenue pour protéger ses intérêts?

    Morsi n'était pas parfait, mais il a été élu. Ne valait il pas mieux attendre la fin de son mandat pour élire un nouveau successeur? Les électeurs de Morsi n'apprécient pas son renversement qui risque de générer une guerre civile.

  • Elections brésiliennes!

    Pour les présidentielles brésiliennes, Dilma Roussef qui brigue la succession de Lula  n'est pas passée au 1ier tour, elle affrontera les urnes une seconde fois! Elle recueille 47% des suffrages contre 32.6% pour son rival José Serra, les écolos frisent les 20% avec Marina Silva.

    Les élections brésiliennes nous remontrent l'inanité des sondages. Le PT de Lula obtient moins de voix que prévu, les écolos obtiennent le double des voix prévus, il est vrai que le drapeau brésilien est vert!

    Dans ce pays continent, l'entre deux tours dure 4 semaines, pour un second tour le 31 octobre, des surprises d'ici là?

    Au Brésil, les partis ont un temps de parole proportionnel à leur représentation au Parlement, cela évite l'endoctrinement par des groupuscules et n'empêche pas les lames de fonds, cela n'a pas empêché Lula d'être élu! A quand ces règles chez nous?

     

  • Démocraties en danger!

    Madagascar, Thaïlande, attention aux renversements de gouvernements élus! La contestation et le renversement d'un président ou gouvernement élu ouvre la porte à toutes les dérives! Le renversement d'un gouvernement élu sera forcément suivi de la contre réaction d'électeurs! Une fraude électorale à grande échelle équivaut d'ailleurs à un coup d'état, encore s'agit il de la prouver! Pour survivre, la démocratie à besoin de respect!

    Les problèmes belges entre Flamands et Wallons donnent un autre exemple de risques d'éclatements d'un pays, le repli sur soi peut aussi menacer un pays. Une séparation n'est jamais une bonne chose! L'Europe ne s'est pas encore remise de l'éclatement de Yougoslavie qui a dégénéré!

  • Président Malgache?

    Andry Rajoelina, maire de Tananarive, se proclame président en lieu et place du président élu de Madagascar, Marc Ravalomanana. A juste titre l'Union Africaine rejette ce coup d'état!

    Comment est il possible de s'auto proclamer président à la place d'un président élu? Rajoelina était il trop impatient pour attendre les élections de 2011? Cette attitude a malheureusement déjà causé plus de 125 morts et de nombreux blessés et plonge Madagascar dans le cahot!

    Rajoelina accuse le président déchu d'être à la source du désordre et d'être un dictateur! Rajoelina ordonne à l'armée d'intervenir contre le président élu, c'est le monde à l'envers. La logique inversée, mais c'est Rajoelina qui se comporte en dictateur en conduisant un coût d'état! Créer le désordre et en imputer la responsabilité au gouvernement en place est pervers. C'est aussi un jeu dangereux dont la population de Madagascar pâtit fortement.

    La contestation et le renversement d'un président élu est la porte ouverte à toutes les dérives! Un coup d'état est de mauvais augure. Nous verrons ce que donnerons les futures élections promises pour dans deux ans! Pourquoi attendre deux ans d'ailleurs?

  • Lobbying et démocratie..

    Chaque accident est prétexte à demander plus de moyens! Ainsi des problèmes d'organisation d'hôpitaux servent de prétexte pour revendiquer plus de moyens au lieu de songer à améliorer l'organisation! Quand cet odieux chantage aux moyens jamais suffisant cessera t il? Dans notre situation de crise, l'objectif communément partager devrait être de faire mieux avec moins de moyens! D'ailleurs pourquoi les médias relaient ils sans vergogne ces inciviques revendications!

    Beaucoup de démocraties sont le théatre d'une montée des revendications de groupes de pressions! Ainsi en France,  les associations et groupes professionnels font en permanence pression sur le gouvernement. Ils emploient des méthodes souvent spectaculaires qui sont relayées avec bienveillance par les médias. Avocats, urgentistes, antiOgm, RESF, Greenpeace, actUp, banlieux font régulièrement monter une pression médiatique contre des décisions gouvernementales y compris par des actions illégales!

    Le caractère spectaculaire de ces actions ne doit pas guider la mise en oeuvre de lois! Ces groupes, souvent financés sur des fonds publics,  mettent en cause la démocratie en contestant des enjeux d'élections. Le nombre d'adhérent de ces groupes varie, le recrutement de leurs nouveaux membres fait l'objet d'un démarchage au marketing soigné! De la même façon, la représentativité des groupes du Grenelle de l'environnement est à définir avant d'appliquer leurs suggestions!

    Lorsque ces groupes de pressions guident les décisions, cela démotive le citoyen ordinaire qui ne se fait pas remarquer! La contestation permanente mine la démocratie, qui a besoin de calme et de sérénité pour s"épanouir! La démocratie se mérite!

  • Qui dirige la France?

    Notre pays est il dirigé par un Président élu assisté d'un gouvernement nommé par lui et d'un Parlement également élu? Ou bien est il dirigé par des agitateurs qui passent leur temps à tout critiquer et à bloquer le pays?

    Cette agitation permanente met notre démocratie en danger et nous prive de la sérénité nécessaire pour travailler efficacement!

    De plus, les assemblées générales autoproclamées qui décident de poursuivre le mouvement sont noyautées par les  plus virulents! Ils s'opposent à des lois votées par un parlement élu!

    Dans les administrations et les entreprises publiques, certains fonctionnaires s'opposent ouvertement aux décisions du Gouvernement, ils oublient leur devoir de réserve! Cette situation n'est pas tenable à long terme, toute entreprise où les salariés et la direction s'opposent en permanence court à sa perte. Les esprits égarés se souviendront ils qu'ils sont au service du bien commun et non de leurs avantages propres? Dans ce contexte, rappelons certains articles de la Déclaration des Droits de l'Homme

    Art. 6. - La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

    Art. 12. - La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

    Art. 13. - Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

    Art. 14. - Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

    Art. 15. - La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

    Art. 16. - Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu