Avertir le modérateur

fillon - Page 2

  • Commission Attali

    La commission Attali rend son rapport à Nicolas Sarkozy. Il y a à boire et à manger dans cet inventaire à la Prévert de 316 propositions qui rappellent les 100 propositions de Ségolène Royal. Il manque une cohérence et une vision d'ensemble! L'objectif clair et précis: Libérer la croissance méritait des solutions aussi claires et précises!

    Certaines propositions sont porteuses, d'autres plus technocratiques, ce qui n'est pas surprenant! Les membres de cette auguste commission sont principalement des hauts fonctionnaires, aucun représentant des forces vives de la France: petites entreprises, artisans, agriculteurs, PME, bailleurs n'y siège! Il est vrai que ces gens ne savent pas réfléchir! Aucun entrepreneur ou créateur d'entreprise!

    Les propositions porteuses:

    • réduire la part des dépenses publiques dans le PIB,
    • autoriser de travailler au delà de 65 ans pour ceux qui le souhaitent est une bonne chose, sortons du même carcan pour tous!
    • sécuriser la rupture amiable du contrat de travail,
    • créer des agences de services publics,
    • renforcer les régions et les intercommunalités en supprimant les départements, et les communes?
    • libérer les prix,
    • libérer l'installation dans certains secteurs protégés,
    • supprimer les droits de mutation sur les ventes immobilières,
    • supprimer le principe de précautions!

    Quelques remarques:

    Mais la proposition "Réduire la part des dépenses publiques dans le PIB" est contredite par une série de propositions de dépenses importantes:

    • Construire 10 villes nouvelles, vu l'échec des banlieues qui furent des villes nouvelles, est ce raisonnable d'en faire de nouvelles?
    • Le très haut débit pour tous, revendication démagogique! Le haut débit est généralisé! Il restera toujours des zones moins bien desservies! Habiter la ville ou la campagne comporte  des avantages et des inconvénients, à chacun de choisir! Ce qui compte n'est pas le débit mais l'usage!
    • Investir dans la recherche oui, mais appliquée!
    • Un bilan sur la diversité obligatoire pour les entreprises, encore une obligation administrative! Cette suspicion devient pesante et contre productive. Les entreprises doivent survivre et offrir des emplois. Non pas faire du social, sous peine de couler à long terme!
    • Doter l'administration de voitures hybrides! Ce n'est pas en important des voitures hybrides que nous augmenterons la croissance française. Globalement, les voitures hybrides polluent beaucoup plus que nos petites voitures! D'ailleurs, la meilleure piste dans ce domaine serait de supprimer les voitures administratives pour arrêter les frais! En fait, seule la baisse des prélèvements libérera la croissance française!

    La commission devient partisane et centralisatrice lorsqu'elle propose de quadrupler les places dans certaines écoles d'ingénieurs parisiennes dont des membres de la commission sont issus! Elle prévoit juste la liberté d'installation pour les métiers d'artisans, tous les monopoles juridiques et médicaux sont oubliés!

    En fait, cette commission caricature la main mise des technocrates qui dépensent l'argent public! J'espère que Fillon limitera les dégâts par la non application de ses conclusions!

    Au lieu de créer sans arrêt de nouvelles taxes et commissions, l'état devrait en supprimer! Vivant d'argent public, toutes ces commissions freinent la croissance!  Libérons les initiatives, baissons les charges et contraintes!

    En vivant d'argent public, toutes ces commissions freinent la croissance! Au lieu de réer sans arrêt de nouvelles taxes et commissions, l'état devrait en supprimer! Libérons les initiatives, baissons les charges et contraintes!

    La concomitance du Grenelle de l'environnement et de la commission Attali sur la croissance requiert une synthèse! Ces instances divergent en effet sur différents points! Pour caricaturer, l'une appelle la croissance tandis que l'autre invoque la décroissance!

    La commission demande la suppression du principe de précaution de la Constitution. C'est légitime car le principe de précaution freine l'innovation, il ne s'applique pas aux pratiques en place, sa pleine mise en oeuvre induirait à la suppression de la circulation en voiture provoque des accidents, pollue et menace la planète par l'effet de serre!

    La commission veut multiplier les grandes surfaces alors qu'il y en a déjà trop et que leur modèle est suranné! Il vaut mieux des commerces de proximité qui créent du lien social et évitent les déplacements en voiture.

    La commission n'aurait elle pas du se soucier de la définition de la croissance? La baisse des prix qu'elle préconise ne se traduirait elle pas par une décroissance? Par ailleurs, augmentation des salaires et baisse des prix sont ils compatibles?

    La commission préconise la création de villes nouvelles! Cette idée recèle un arrière goût de centralisme technocratique d'une autre époque. Ne serait il pas souhaitable de d'abord régler les problèmes des ex villes nouvelles? La priorité n'est elle pas de mettre à niveau le parc de logements existants?

    La recherche est vue comme une solution miracle. Or, le développement de la recherche doit s'accompagner d'une exigence de résultats, car en recherche l'absence de résultats pourra toujours être mise sur le compte du manque de moyens! De plus, il faut que les résultats de la recherche s'appliquent sans buter sur des obstacles.

    Les deux instances se rejoignent cependant sur deux points, elles proposent beaucoup de dépenses sans trop se soucier des moyens disponibles et leur place par rapport au Parlement est ambiguë!

    Les réflexions sur la diminution des taxes et la simplification des contraintes des entreprises manquent.

  • Pouvoir d'achat!

    Régulièrement des sondages sur le pouvoir d'achat sont publiés. Ces sondages ne participent ils pas à la déresponsabilisation ambiante? En effet, personne n'est jamais satisfait de son pouvoir d'achat! Dans le contexte de concurrence internationale accrue, les prix augmentent avec l'augmentation des prix de l'énergie, des produits alimentaires, des coûts de production!

    Les questions suivantes auraient été préférables:

    souhaitez vous que votre pouvoir d'achat augmente?

    pour qu'il augmente escomptez vous:

    • travailler d'avantage,
    • une augmentation de salaire,
    • moins d'impôts,
    • une baisse des prix?
    Sortons de la dictature des sondages qui nous disent que penser, ce n'est pas à eux de nous dire que nous sommes heureux, mais à nous de l'être!

     

  • Politique présidentielle

    Les  critiques de Nicolas Sarkozy et François Fillon fusent, mais sont elles justifiées?

    Le président est élu sur un programme, il est donc naturel que le premier ministre l'applique, c'est le contraire qui serait surprenant! De même, l'implication du président soulève des remarques, mais quoi de plus naturel qu'un président qui s'implique dans les affaires intérieures, elles sont d'ailleurs assez graves pour qu'il se sente concerné. C'est la situation antérieure et la passivité des deux précédents présidents qui était anormale!

    De même, les polémiques incessantes sur les actes du Président prennent un tour curieux, un jour un syndicat s'émeut de l'intervention du Président dans l'espace judiciaire, un autre s'émeut de sa non intervention pour les grâces présidentielles!

    Pour la politique d'ouverture, par quel artifice serait elle bonne proposée par Bayrou et  moins bonne appliquée par Sarkozy?

    Par ailleurs, un magistrat, Serge Portelli, écrit un livre où il critique la politique de Nicolas Sarkozy. Ecrire un livre contre un gouvernement démocratiquement élu est il compatible avec le devoir de réserve attendu d'un fonctionnaire? N'est ce pas d'autant plus vrai s'il s'agit d'un magistrat? Des prises de position partisanes d'un représentant de la justice ne donneraient pas l'image d'un comportement neutre et justifieraient des écarts plus importants chez de simples citoyens. De plus, elles entacheraient l'image d'impartialité des jugements ultérieurs! L'exercice de certaines professions requiert l'exemplarité! Espérons que cela soit le cas pour le livre concerné!

    Tout ce bruit autour de l'action ne nuit il pas à l'exercice serein du pouvoir? N'est il pas en partie responsable de la difficulté à réformer la France depuis 40 ans et par la même responsable de nos problèmes financiers dus à notre immobilisme?

  • Fiscalité des entreprises

    Le gouvernement Fillon encourage la création d'entreprise par différentes mesures. Cependant une mesure inaperçue prise par le gouvernement précédent va dans le sens inverse! Jusqu'au 1er janvier 2007, les pertes d'investissements dues à une cessation de paiement d'une entreprise dans les 8 années suivant sa création étaient déductibles du revenu imposable.

    A partir du 1er janvier 2007, cette mesure ne s'applique plus, cette modification freine certains créateurs! Le succès n'est malheureusement  pas au rendez vous de toutes les créations d'entreprises!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu