Avertir le modérateur

energie - Page 4

  • Supraconductivité Nexans!

    Nexans a installé un premier câble supraconducteur de 600 mètres à Long Island!

    Ce cable de 600 mètres transporte environ 500 mégawatts, soit environ le tiers de l'énergie produite par une centrale nucléaire!  Le câble refroidit à -200 degré transporte une puissance triple de celle d'un câble à l'air ambiant. De plus, différents fils cohabitent dans un même fourreau, au lieu d'être à plusieurs mètres l'un de l'autre dans une ligne haute tension! Le système de refroidissement à l'azote liquide est conçu  par l'Air Liquide.

    Un tel câble, certes plus long,  ne représente t il pas une solution pour une future ligne haute tension entre la France et l'Espagne?

  • Abus d'avion!

    Toute commande d'avion satisfait pour les emplois induits!

    Pourtant, au milieu d'un discours écologiste ambiant, les principales commandes concernent les avions à réacteurs! Les avions à turbo propulseurs (hélices) consomment 40% de carburant en moins car ils sont plus lents et volent plus bas. L'autonomie de ces avions est limitée à 1200 km, ce qui représente 3 heures de vol. Avec une autonomie plus importante, la durée de vol devient trop longue, néanmoins des avions tels que l'ATR se vendent de plus en plus! ATR, filiale d'EADS et de Finmeccanica semblait vouée à disparaître en 2003. Son carnet de commande grossit et elle envisage un modèle allongé de 74 sièges.

    La hausse du pétrole favorise la vente d'avions moins consommateurs. La norme tend vers 3 litres de kérosène pour 100 km passager alors qu'elle était plutôt de cinq litres! La taxe sur les transports aériens y remédie partiellement! Mais elle taxe surtout les voyages d'affaires, alors qu'elle devrait taxer uniformément  tous les voyages, dont les voyages d'agréments. Une taxe sur le kérozène diminuerait l'usage de l'avion!

    Pour diminuer la consommation de carburants et la production de CO2, utilisons l'avion le moins possible, favorisons l'utilisation des avions à faible consommation!

    L'abus d'avion est dangereux pour la planète!

  • Hausse du pétrole!

    La baisse des subventions à l'énergie en Chine provoque une augmentation des produits pétroliers de près de 20%! Elle incitera à la baisse de la consommation chinoise! De plus elle augmentera le prix des produits chinois, des transports et freinera enfin les délocalisations!

    Les manifestations contre le prix du pétrole ne servent à rien! Les opérations escargot augmentent la consommation d'énergie et donc son prix! Un seul leitmotiv s'impose: baisser notre consommation d'énergie!

    Alors que le prix du baril frise 135 dollars, les réunions de l'Opep se suivent et se ressemblent, le statu quo reste de rigueur. Mais l'Opep a t elle capacités et intérêts à augmenter sa production? La meilleure solution pour baisser le prix du pétrole reste d'en consommer moins! L'Arabie Saoudite augmente sa production de 200 000 barils jour, soit 1/500 de la production mondiale. Au même moment, Shell Nigeria arrête la plate forme de Bonga pour cause d'attaques, elle produisait justement 200 000 barils par jour!

    D'après une étude de l'AIE (Agence Internationale de l'Energie), la consommation mondiale de pétrole croît d'environ 2% par an et atteindrait 96 millions de barils par jour en 2010. Mais la production journalière plafonne à 84 millions de barils depuis 2004! Le peak oil semble proche, voire atteint. Ce plafonnement de la production explique l'absence d'investissements dans le raffinage, il obère également les investissements en transports pétroliers.

    Chaque année, nous consommons 30 milliards de barils alors que nous en découvrons 4 milliards! Avec une production qui baisse, le pic de production pétrolière est atteind, alors que les besoins augmentent! La plupart des réserves sont surévaluées! D'après l'ancien vice président d'Aramco, les réserves seraient surévaluées de 300 milliards de barils, soit un quart de l'estimation! D'après Total, les réserves sont de 1000 milliards de barils, soit 10000 jours ou 27 ans de consommation! La hausse des prix qui régule progressivement les marchés se poursuivra donc. Elle incite les pays producteurs à garder leurs réserves!

    La supériorité des besoins à l'offre se traduira d'abord par des pénuries ponctuelles qui emballeront la hausse des prix. Les pénuries chinoises actuelles en sont les premières manifestations.

    Dans son livre "La face cachée du pétrole", Eric Laurent décrit l'importance stratégique du pétrole. L'occupation de l'Irak garantit l'approvisionnement US et développe l'industrie pétrolière US! La prospection pétrolière stagne car le coût des recherches est supérieur au gain attendu. En effet, il faut des moyens de plus en plus sophistiqués, pour des découvertes de moins en moins importantes.

    D'autres phénomènes favorisent la hausse du pétrole:

    • l'instabilité de certains pays producteurs (Nigéria, Irak, Iran, Venezuela),
    • la baisse du dollar,
    • le développement de la consommation en Inde et Chine,
    • la concurrence entre consommateurs dans les pays producteurs,
    • la nationalisation des ressources par les producteurs,
    • la croissance démographique mondiale de 1% par an.

    Des mesures conservatoires s'imposent:

    • au niveau global: asservir la production aux nouvelles découvertes ou à un pourcentage des réserves,
    • au niveau des producteurs: réguler la production par une augmentation des prix et une optimisation de la gestion des réserves.
    • au niveau des pays consommateurs: une surtaxation du pétrole anticipera les changements.

    La meilleure solution est de diminuer  la consommation d'énergie autant que possible! Au lieu d'une tva calculée sur le prix, passons à une tva calculée selon le niveau de pollution et de CO2 généré par le produit, l'écoTVA! Profitons en pour remplacer les charges sur les salaires par la TVA!

    L'augmentation du prix de l'énergie nous incite à:

    • Limiter la consommation d'énergie!
    • Remplacer le pétrole dans ses différents usages!
    • Bonne nouvelle pour l'air, moins de CO2 et de particules!
    • A nous de saisir cette formidable opportunité!

    Republié pour commentaires!

  • Pénuries alimentaires!

    Les pénuries et prix élevés de produits alimentaires s'étendent: Haïti, Mexique, Egypte, Cameroun, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Sénégal ont été le théâtre de manifestations alimentaires! Malheureusement les mauvaises nouvelles s'accumulent sur le front des intempéries qui compromettent les récoltes!

    • Les cyclones en Birmanie ont détruit la récolte de riz du pays, d'exportateur la Birmanie deviendra importateur!
    • Des inondations en Iowa mettent en danger les récoltes de maïs,
    • Des inondations en Chine compromettent les cultures de riz et légumes!

    Différents facteurs concourent à cette augmentation:

    • les mauvaises récoltes et le mauvais temps,
    • le coût de l'énergie,
    • l'augmentation de la population,
    • l'xtension des zones urbanisées,
    • la consommation croissante de viande,
    • les surfaces dédiées aux bio-carburants,

    Dans beaucoup de pays d'Afrique, du Moyen Orient et d'Asie, le budget alimentaire correspond à presque 50% des dépenses (source USDA)!

    L'augmentation du prix frappe les pays importateurs de denrées alimentaires§ Espérons qu'à terme elle favorise les cultures vivrières alors que beaucoup d'agriculteurs s'étaient lancés dans des cultures d'exportations!

    Cette augmentation de prix montre également l'urgence à déployer des cultures OGM. Elles améliorent la productivité! Elles consomment moins d'engrais, dmoins de pesticides, moins d'eau, elles sont donc  respectueuses de l'environnement!

    En fait de panacée, les biocarburants ne seraient ils pas plutôt une FBI (fausse bonne idée)? Si leur développement passe par la déforestation et l'agriculture intensive, le bénéfice sera faible! La culture des bio-carburants ne doit pas se faire au détriment des denrées alimentaires, leur utilisation doit donc rester modérée!

    Pour nourrir une personne pendant 1 an avec de la viande, il faut 2 hectares de terres. Pour nourrir une personne pendant 1 an avec des matières végétales, il faut 0,15 hectares de terres. Mais certaines pâtures naturelles ne demandent pas trop d'entretien! Tout dépend donc du type d'agriculture, mais il vaut quand même mieux privilégier les végétaux!Pour les céréales, légumes et fruits, il faut donc quinze fois moins de surfaces agricoles!  Ne faudrait il pas diminuer consommations d'énergie et de viande?

    Pour améliorer la situation, développons les productions et consommations locales!


     

  • Recyclage!

    Nos villes organisent le recyclage des déchets et c'est tant mieux!

    Cette activité est financée par la taxe des ordures ménagères. La valorisation des déchets  sous forme de combustible et de produits recyclables contribuera à diminuer cette taxe!

    La récupération des gaz des déchets biodégradables représente une autre piste de valorisation!  Je me demande dans quelle mesure la production de biogaz n'est pas possible avec des bouteilles à gaz bourrées de matières biodégradables!

    Avec un tri et une collecte efficace, le recyclage deviendra une activité rentable! 

  • Essence ou diesel!

    Depuis de nombreuses années, les Français préfèrent les moteurs diesel aux moteurs à essence!

    La taxe TIPP sur le carburant diesel moins forte que sur celle à l'essence justifie ce choix!

    Mais les capacités de raffinage du gaz oil ne suivent pas!  Face à la demande, le prix raffiné du litre de diesel (62 cents) est déjà plus élevé que celui de l'essence sans plomb 95 (53 cents)! Le différentiel risque encore de s'accentuer avec le succès du diesel en Europe et aux Etats Unis!

    Ainsi, l'intérêt à court terme devient désavantage à long terme! A long terme, le moteur à essence est plus avantageux surtout qu'il est moins cher à l'achat! Les diesels tournaient à 2500 tours par minutes étaient inusables, mais les moteurs diesels actuels tournent à 6000 tours, ils sont plus fragiles et donc plus chers à l'entretien que les moteurs à essence!

    Nous retrouvons le même effet dans toutes les situations où une incitation fiscale perturbe le marché! 
  • Pétrole règlementé!

    La consommation de pétrole progresse fortement dans les pays émergents.

    Dans certains de ces pays, le prix du carburant et du gaz oil est plafonné! Les compagnies pétrolières vendent à perte et certaines parlent de faillite! C'est le cas dans certains pays d'Asie tels la Chine, l'Inde, l'Indonésie et d'autres encore. L'Inde vient d'ailleurs d'autoriser prudemment une augmentation de 10% du prix de l'essence, mais pas celle du kérozène utilisé comme combustible de cuisson!

    Un libération des prix serait salutaire, elle freinerait la demande et donc la hausse des prix de l'énergie!

    La meilleure solution pour lutter contre la hausse et préserver l'avenir reste de consommer le moins d'énergie possible!
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu