Avertir le modérateur

economie - Page 2

  • Pauvreté?

    En 2010, l'INSEE modifie ses bases de calcul du nombre de riches et pauvres, l'INSEE considère que l'on est pauvre avec des revenus inférieurs à 60% du revenu moyen et non 50% comme auparavant. Cette vision n'est elle pas réductrice et égalitariste? Au lieu de créer la paix sociale, ce mode de calcul attise les tensions sociales. Cette situation provient d'ailleurs de l'éclatement dela cellule familiale, les ménages prompt à se séparer oublient les bonnes raisons économiques de rester ensemble!

    Le calcul devrait d'ailleurs se faire sur les revenus réels, en déduisant les impôts et en ajoutant  les avantages sociaux. Déduire les impôts des revenus élevés et ajouter les contributions, aides et autres exonérations aux bas revenus diminue l'écart!

    Certains disent, il n'est de richesses que d'hommes, d'autres, il n'est de richesses que d'entreprises, le juste milieu est difficile à trouver!

  • Parlement et économies budgétaires!

    Dans l'article "Optimiser les institutions politiques"  publié dans les Echos du mercredi 28 mars, Emmanuel Auriol et Robert Gary Bobo estiment que la France devrait avoir 550 parlementaires, alors qu'elle en a 898. Trop de parlementaires génère des lois trop nombreuses et complexes. En plus, Auriol et Bobo ne parlent pas de toutes les conseils et commissions qui entravent l'action de l'état! Les Etats Unis n'ont que 430 représentants et 100 sénateurs!

    Le nombre de sénateurs est passé à 343. Pourquoi les sénateurs, élus par les grands électeurs, sont ils aussi nombreux? Ils ne sont que cent aux USA! Relativement à la taille du pays, 25 suffiraient en France, soit un par région! Trop grand nombre de parlementaire  nuit aux décisions! D'ailleurs, pour une meilleure synergie, le sénateur d'une région pourrait être membre du conseil régional, voire du parlement européen!

    Les économies obtenues annuellement par les députés sur le budget de l'état sont inférieures au coût des 2 assemblées, 250 millions d'euros d'économies pour un coût de fonctionnement du Sénat et de l'Assemblée Nationale d'environ 1 milliard d'euros! Les dépenses dues aux deux chambres sont bien supérieure si l'on considère le lobying des parlementaires pour maintenir certaines administrations et freiner le changement.

    Le budget global de l'état de 250 milliards! Députés et sénateurs devraient aider à réaliser davantage d'économies au lieu de générer des dépenses supplémentaires!

    Pour améliorer l'efficacité de nos élus, le cumul des mandats pourrait être freiné. Pour l'instant le cumul des rémunérations est bloqué à environ 10000 euros, mais le surplus est affecté librement, cette libre affectation devrait être supprimée. Une même personne occupant plusieurs postes électifs, toucherait salaire et droits à la retraite pour un seul poste! Cela permettra aussi à nos élus de contribuer à l'effort de solidarité nationale!

  • Innovations voitures!

    A l'heure des économies d'énergie les innovations se bousculent dans l'automobile! Les voitures qui émettent moins de 150 grammes de CO2 au kilomètre deviennent la norme!

    Valeo développe le système StopAndStart appelé iStars! Ce système coupe le moteur à l'arrêt et redémarre en 0,3 secondes! La consommation en ville baisse d'environ 15%! Istars cumule les fonctions d'alternateur et de démarreur. La deuxième génération intègre la récupération de l'énergie du freinage pour la restituer au démarrage!

    En fait, toutes ces nouveautés sont d'abord installées sur des gros modèles pour diminuer leur consommation! De plus en plus, nous verrons  de grosses voitures qui consomment moins que les petites, ce sera un bon argument marketing pour vendre de grosses voitures. Ces innovations sont d'ailleurs plus rentables sur les grosses voitures d'abord!  Mais, au dela de la consommation, il faudrait faire un bilan global qui tient compte des coûts de construction et recyclage. Une voiture qui consomme 5 litres au cent consommera 5000 litres pour cent mille kilomètres, soit 5000 euros au litre à l'euro ou 7500 euros au litre à un euro cinquante!

    Les voitures hybrides sont moins convaincantes. La voiture hybride est souvent lourde et haut de gamme, les petites voitures sont moins consommatrices d'énergie, surtout avec des améliorations du style cameless et stop and start.  Ainsi, le rejet de CO2  de la Citroen C1 qui coûte environ 7500 euros est inférieur à celui de la Toyota Prius ou de la Honda Luxury, modèles de plus de 20000 euros. De plus, l'impact environnemental de la C1 est plus faible, elle est plus légère, occupe moins d'espace et est plus facile à recycler. Par ailleurs, une mesure simple telle que l'affichage de la consommation instantanée favorise une conduite souple, qui de plus diminuerait les accidents.  Présenter de grosses voitures hybrides comme une source d'économie d'énergie tient donc plutôt de l'argument marketing et de la bonne conscience écologique! Voitures hybrides et le carburant vert ne doivent pas servir de prétexte à rouler sans discernement!

    Des phares à diode diminueront la consommation électrique et les pannes de batterie!

    L'industrie automobile française a d'ailleurs tout à gagner d'une généralisation des petites voitures!  Mercedes équilibre les émissions élevées de ses berlines avec les faibles émissions de la Smart, rentabilisant cet investissement déficitaire. De nouveaux moteurs apparaîtront ils? Scuderi annonce un moteur à 2 cylindres fonctionnant en opposition de phase:

    • avec admission-compression pour l'un,
    • détente et échappement pour l'autre.
  • Prévision des bulles!

    Crises ou bulles secouent le monde de la finance: immobilier dans les années 90, internet en 2000, subprimes en 2008, emprunts d'états en 2010.

    Les financiers évaluent les actifs avec des formules mathématiques (Black and Scholes) bien que leurs calculs aient menés à la faillite de LTCM. D'autres méthodes de calculs sont proposées, mais n'oublions pas les fondamentaux,  l'économie ne se met pas en équation! Seule compte la valeur intrinsèque des actifs! Lehman Brothers et ses bataillons d'analystes n'ont pas été capables d'éviter leur propre perte, mais ils continuent de noter les autres!

    Au delà des calculs sophistiqués, une évaluation saine des actifs permet d'anticiper! Mais pour une évaluation saine, il faut connaître ce que l'on achète. Ainsi les acheteurs de crédits immobiliers titrisés ne les auraient jamais achetés s'ils avaient su les conditions d'attributions de ces crédits! Quelle crédibité accorder à des firmes de notations qui ont investit dans les subprimes!

    Le financier américain Warren Buffet investit dans une entreprise s'il comprend son "business model". Il a dérogé à sa règle en investissant 5 milliards de dollars dans GoldmanSachs, il semblerait qu'il y perde!

    L'offre et la demande fixent les prix. Les prix évoluent selon l'offre O et la demande D comme indiqué ci dessous:

    OD -
    +
    -
    =
    ++
    +
    --
    =

     

    1. Si offre diminue et la demande augmente les prix augmentent fortement
    2. Si offre augmente et la demande diminue les prix baissent fortement
    3. Si offre > demande alors les prix baissent
    4. Si offre < demande alors les prix augmentent,     TCEPA (toute choses égales par ailleurs)

    Les cas 1 et 2 de mouvements forts auxquels nous assistons régulièrement sont ils accentués par la spéculation?

  • Hard discount

    La concurrence  entre hard discount et hypermarchés s'accentue! Les hypers comprennent ils l'ampleur du problème? Cette progression est inexorable dans un contexte de pouvoir d'achat bloqué. Le hard discount offre les avantages suivants:

    • la proximité diminue le coût du déplacement,
    • la petite surface favorise les courses rapides,
    • le client a moins de tentations avec une gamme de produits limités,
    • un personnel polyvalent assure la fluidité des caisses,
    • emballages réduits au strict minimum,
    • pas de marges arrières et de gâchis de prospectus à la charge du client,
    • attractivité assurée par des produits de marque ciblés et des ventes ponctuelles et récurrentes  de produits spécifiques.

    De petits trucs optimisent les coûts du hard discount:

    • avec la pesée à la caisse le prix s'imprime directement sur le ticket! pas de balance en self service avec imprimante source de problèmes, pas de rajoût de marchandise après pesage!
    • pas de distribution coûteuse de catalogue dans les boîtes aux lettres, mais de la pub dans la presse,
    • une mise en rayon rapide de produits en vrac ou en cartons,
    • des études de marché sommaires avec de tests produits par le personnel!

    Avec un produit unique pour chaque gamme, les fournisseurs pratiquent des prix bas avec des commandes importantes

    Bref, des courses trois plus rapides pour un ticket de caisse divisé par deux, du vrai low cost!
    Pour lutter les chaînes d'hypers devraient aussi se lancer dans l'ouverture de petits magasins!

  • Sécu en faillite?

    Les mesures d'économie de la sécu se suivent sans s'attaquer aux dépenses! Arrêtons de "taxer toujours plus", enrayons la fuite en avant des dépenses! Ces taxations supplémentaires poussent ceux qui en ont l'opportunité à s'assurer ailleurs en Europe!

    Au lieu de taxer les mutuelles pour payer la CMU, faisons contribuer les allocataires de la CMU ou des soins longue durée pour les responsabiliser! Plus de remboursement à 100%, plus de séjours hospitaliers ou cures remboursées totalement!

    Pour l'instant les condamnations suite aux fraudes sont laborieuse et les demandes de remboursement des sommes indument perçues sont limitées alors que le remboursement de la somme totale plus l'intérêt légal s'impose. Quelle différence à frauder les organismes sociaux ou le fisc?

    Les médeçins et certaines professions paramédicales sont assurés sociaux sans cotiser? Commet justifier que leurs salaires élevés ne cotisent pas alors que le smicard cotise? La moindre des solidarité seraient de cotiser au système qui assure leur bien être, de plus ils seraietn davantage enclins à faire des économies!

    Le déficit de la sécu ne se résorbe pas. Seule l'implication des assurés sauvera notre assurance maladie! Des mesures bureaucratiques, telles que le médecin traitant augmentent le coût de fonctionnement et pénalisent les petits consommateurs! Ne vaudrait il pas mieux dispenser de médecins traitant les cinq premières visites de l'année. Cela évitera aux faibles consommateurs de soins une double démarche? Pour être efficace, la franchise médicale doit s'appliquer à tous et sans limite de plafond

    Le déremboursement doivent cesser car ils provoquent le remplacement de médicaments à faible coût par des spécialités plus coûteuses! Par contre, certaines spécialités courantes doivent être en vente libre! Pour favoriser l'automédication, le taux de TVA devrait être le même que les médicaments soient remboursés ou non, alors qu'il est de 2,6% pour les médicaments remboursés et 5% pour les non remboursés!

    Le choix de l'assurance devrait être libre! Cela facilitera le déploiement de solutions alternatives et nous sortira de discussions paritaires qui traînent depuis 1973! La liberté de choix des caisses d'assurance maladie, chômage et retraite revient au payeur, à savoir le salarié. A lui de choisir la médecine et la retraite qui lui convient le mieux et non pas à des organisations non représentatives!

    Le système social français manque de régulation, car les décideurs ne sont pas les payeurs. En effet, les différentes caisses sont gérées par des représentants éloignés des intérêts des salariés et des entreprises qui décident facilement de dépenser l'argent des autres.  Le social basé sur l'endettement est anti social, car le remboursement est laissé aux générations futures.

    La sécurité sociale emploie 170000 personnes, avec l'informatisation est ce encore justifié? Le coût de fonctionnement est de l'ordre du déficit, les assurés, les malades, les médecins, tout le monde est mis à contribution sauf l'administration du système! Il y a 145 caisses d'assurance maladie, chacune avec son conseil d'administration! Pour l'instant, personne ne parle de regroupement, alors que 8% des cotisations partent en frais de gestion. Les organismes paritaires souhaitent-ils vraiment baisser les prélèvements qu'ils voient comme leur chiffre d'affaire?

    Il est clair qu'avec l'allongement de la durée de vie, l'allongement de la durée des études et le raccourcissement du temps et de la durée de travail, l'équilibre financier des caisses de maladie et retraite est menacé. Des mesures d'améliorations s'imposent donc!

     

  • PME en France!

    Le gouvernement français souhaite augmenter le nombre de PME. Mais le tissu de nouvelles entreprises et de PME est  important! Mais arrivées à une certaine taille, certaines PME  préfèrent ne pas grandir, elles restent en dessous des seuils de 5, 10, 20 ou 50 salariés, selon le cas, pour échapper aux nouvelles contraintes! D'autres s'expatrient pour échapper à des obligations trop fortes!

    L'idéal serait de supprimer ces freins! Les patrons de PME n'ont ni le temps, ni l'argent à consacrer aux obligations administratives! Ils se consacrent à leurs marchés et à leurs clients! Il faudrait affranchir les PME d'un maximum d'obligations!

    Au 1er janvier 2008, la France comptait environ 3 millions d'entreprises.

    • 1.8 millions de 0 salariés,
    • 990000 de 1 à 9 salariés,
    • 195000 de 10 à 199 salariés,
    • 7000 de 200 à 1999 salariés,
    • 487 de plus de 2000 salariés.

    Le fisc envoie tous les trimestres un "relevé d'acompte" aux 3 millions entreprises. Beaucoup d'entreprises dépensent tout ce qu'elles gagnent et ne font donc pas de bénéfices. En envoyant ces fiches aux entreprises ayant payé des impôts l'année précédentes, le fisc économiserait des millions d'euros!  Beaucoup de PMEs ne font pas de bénéfices, mais elles paient toutes de la TVA. L'engagement à tout dépenser pourrait faire l'objet d'une option fiscale "sans bénéfice".

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu