Avertir le modérateur

Operateurs - Page 5

  • Quadruple play!

    Bouygues Telecom rencontre un franc succès avec son offre quadruple play ideo: adsl, téléphonie fixe et mobile, télévision! L'offre "ideo" basée sur la Bbox coûte 45 euros par mois avec 2 heures de mobiles, l'offre inclut un terminal qui peut être l'iphone (139 euros)! Démarré début 2009, la Bbox frisera 200 milles clients en 2009. Bouygues Telecom offrira du haut débit à 100 méga par Numericable!

    Ideo fait même perdre des clients à Free. Avec la 4ième licence mobile, Free devra soigner son offre pour se démarquer, Bouygues lui a coupé l'herbe de l'innovation!

    Cette offre de Bouygues Telecom dynamise le marché français des télécommunications! Le régulateur Arcep devra autoriser une telle offre chez Orange et SFR!

    Au 2ième trimestre 2009, les clients des opérateurs mobiles se répartissent ainsi:

    • Orange 25 millions,
    • SFR 20 millions,
    • Bouygues 10 millions,
    • divers MVNO 2.2 millions.

    Le succès d'ideo inspirera t il ses concurrents?

  • Opérateurs télécoms!

    Les principaux opérateurs mobiles mondiaux sont  en nombre de clients (millions de clients fin mars 2009, d'après LesEchos-WirelessInteligence): ChinaMobile:480 millions, Vodafone: 247, Telefonica: 190, AmericaMovil: 175, ChinaUnicom: 138, Deutsche Telecom: 127, Telenor: 97, Airtel: 94, MTS: 92, Verizon: 87, Orange: 86, MTN: 79. Orange est sous les 100 millions et est malheureusement absent des principaux marchés émergents qui ont la croissance la plus forte!

    Du point de vue capitalisation, les principaux opérateurs de télécoms mondiaux sont:

    • China Mobile, ATT, Vodafone, Verizon, France Telecom, America Movil (Mexique), Bharti Airtel (Inde), Telecom Italia,
    • NTT, Telefonica, Deur=tsche Telecom, MTN Group (Afrique du Sud), Mobile Telesystems OSJ (Russie), Orascom Telecom (Egypte)

    Face à la stagnation du marché des mobiles, différentes pistes s'offrent aux opérateurs:

    • les services sur mobiles,
    • le paiement par mobile,
    • la télévision sur mobile!

    La télévision est plutôt un gadget d'appel, alors que le paiement offre de fortes perspectives pour les achats et les virements entre personnes! Vodafone a par exemple mis en place un service de transfert de fonds entre la Grande Bretagne et le Kenya très utile pour les travailleurs migrants!

    Des mouvements continuels guidés par la technologie, l'économie, la régulation animent le monde des télécommunications.
    Le chiffre d'affaire des opérateurs croit faiblement, l'augmentation des volumes ne compense pas la baisse des prix. Dans la quête d'économie, ils appliquent les mesures d'optimisation des coûts suivantes:

    • le partage  des infrastructures d'opérateurs mobiles, par exemple entre Orange et Vodafone en GrandeBretagne et en Espagne,
    • l'infogérance des réseaux, Ericsson assure par exemple la gestion de plusieurs réseaux mobiles,
    • l'investissement sur des marchés émergents.

    En panne de croissance, Telecom Italia prévoit de licencier 5000 personnes! TI compte néanmoins sur le Brésil et l'Argentine comme realis de croissance! Telefonica, Mediobanca, Banca Intesa Sanpaolo, Generali Assicurazioni et la famille Benetton contrôlent le 5ième opérateur européen, Telecom Italia. Ils détiennent 24% des parts et désignent 80% des administrateurs de l'opérateur! Cette participation renforce Telefonica en Amérique du Sud, mais les autorités brésiliennes voient d'un mauvais oeil cet accord qui concerne les deux premiers opérateurs mobiles brésiliens,  Vivo détenu par Telefonica et Portugal Telecom, TimBrazil détenu par Telecom Italia! Les trois autres opérateurs mobiles italiens sont sous contrôle: omnitel fait partie de Vodaphone Group, Wind d'Orascom, H3G d'Hutchinson Whampoa, alors que Swisscom contrôle Fastweb, le Free italien!

    L'utilisation du mobile à domicile pénalise le fixe qui se maintient cependant grâce à l'adsl.
    Pour les mobiles, le développement des services de données, de télévision, de paiement ouvrent de nouvelles possiblités de revenus. Le nombre de clients d'opérateurs mobile frise 2 milliards et le nombre de mobiles vendus par année est de l'ordre du milliard!

    Après des ventes de participations dans les pays matures, par exemple les pays nordiques, Vodafone se concentre sur les pays à forte croissance et projette d'acquérir 65% de l'opérateur indien HutchEssar valorisé à 19 milliard de dollars.
    Vodafone se développe en Inde et en Chine, Telefonica en Amérique Latine, DeutscheTelecom aux US, SFR au Maroc.

    A côté de cela, le développement d'Orange en Afrique semble mineur!
    Vivendi contrôle 56% de SFR, 60% de Maroc Telecom, 40% de 9Cegetel, Canal+.
    SFR contrôle 9Cegetel et 9telecom!

  • Opérateurs mobiles en GB!

    Deutsche Telecom et FranceTelecom fusionnent T-Mobile UK et Orange UK. Quel sera l'avis du régulateur britannique, l'oftel? Cet accord permettrait à Orange et TMobile d'optimiser leurs infrastructures. L'accord prévoit que pendant les 18 premiers mois les deux marques coexisteront!

    Orange et Vodafone vendront l'iphone en GrandeBretagne, O2 en perd l'exclusivité!

    Avec cinq opérateurs et des MVNO, le marché britannique est très concurrentiel. En Grande Bretagne, O2 (Telefonica) détient quelque 27% du marché, Vodafone 25%, Orange 22% et T-Mobile 15%. Vodafone passe à la 3ième place sur le marché britannique derrière Orange-Tmobile et O2. Cherchera t il une alliance avec 3UK ou le MVNO Virgin? Vodafone partage déjà des investissements d'infrastructure avec O2!

    Hutchinson cherche une issue pour 3UK, le plus petit des opérateurs mobiles britanniques! 3UK a lancé le boîtier d'échange de données miti qui interface wifi et 3G.  L'opérateur mobile Hutchinson cherche des alliances en Europe. Hutchinson est une filiale du magnat hong kongais Li-Ka-Shing. Outre l'Australie, Hutchinson est présent en Autriche, Danemark, Grande Bretagne, Irlande, Italie, Suède. Ses activités sont déficitaires malgré 16.7 millions de clients. 9 millions de clients sont concentrés en Italie, le groupe aurait intérêt à s'y concentrer et nouer des alliances ailleurs!

    Le monopole d'O2 pour la distribution de l'iphone en GrandeBretagne sera peut être remis en cause!

     

  • Roaming en Europe

    A partir de juillet 2009, les tarifs hors taxe de roaming mobile en Europe auront les maximums suivants :

    • appels émis 43 cents,
    • appels reçus 19 cents,
    • appels interopérateurs dans le pays de roaming 26 cents,
    • SMS à 11 cents,
    • mégaoctet à 1 euro.

    La facturation à la seconde est obligatoire à partir de 30 secondes. En juillet 2011, le prix maximum des appels vocaux sera: 35 cents en émission, 11 cents en émission, mégaoctet à 0,50 cent.

    A comparer avec le forfait moyen  d'une heure à 24 euros, qui donne la minute à 40 centimes mais avec les appels reçus gratuits!

    La baisse de prix est lente!  Pour éviter les surprises, un SMS d'alerte sera envoyé aux utilisateurs dont la facture dépasse 50 euros! L'idéal serait que le tarif des services soit le même en national et en itinérance européenne voire mondiale! Ces appels devraient également être inclus dans le forfait!

     

  • Forfait social?

    FranceTelecom lance un forfait social  bloqué à 10 euros réservée aux bas revenus.

    Est ce nécessaire? Impôts et aides sociales assurent déjà la redistribution, les entreprises devraient traiter leurs clients de façon égale! Mais, une offre sociale peut elle être plus chère que des offres commerciales? Ainsi, l'offre Simyo sans engagement coûte 19 cents la minute et 10 cents le sms avec un achat minimum de 10 euros. Le crédit de 10 euros valable un trimestre. Cette offre  est donc moins chère que l'offre sociale d'Orange!

    UFCQueChoisir s'oppose la qualification de l'offre sociale marketing de FranceTelecom qui donnerait un monopole du coeur non mérité!

    Le service universel attribué à FranceTelecom dans la téléphonie fixe searait plus utile pour les mobiles. Le service universel fixe devrait être remplacé par une obligation de couverture des zones blanches conjointe des opérateurs mobiles! En effet, beaucoup de personne ont seulement un téléphone mobile! De même que le service des cabines téléphoniques devrait être allégé pour supprimer les cabines inutilisées!

  • Régulation en Europe!

    Les fréquences libérées par l'arrêt de la télévision analogique seront réattribuées. Elles ont une meilleure portée que le 900 mégas et 1,8 giga attribuées aux mobiles. Les fréquences libérées vont de 470 à 862 Mhz, mais les régulateurs préconisent de n'en réattribuer qu'une partie  (790 à 862 Mhz) dans un premier temps! Ils préconisent également de les attribuer sans préjuger de la technologie de transmission, en laissant le choix à l'opérateur d'employer la plus adaptée! En France ces fréquences seront vendues aux enchères! Certains pays déploient d'ailleurs déjà l'UMTS sur 900 Mhz dans les zones rurales, à surface égale, il faut 3 fois moins de stations de base qu'à 1.8 Ghz! Après l'introduction de la radio numérique, les fréquences de radio analogiques autour de 560khz seront aussi disponibles! La Commission préconise d'allouer en Europe, la bande de fréquence de 2.6 giga au wimax comme en Grande Bretagne.

    Le régulateur britannique envisage une attribution des fréquences sans les associer à une technologie! Laissant ainsi l'opérateur libre d'utiliser celle qui lui semble le plus appropriée! Il assortira la vente au respect d'un code de bonne conduite pour éviter les interférences! Cette approche offre d'une part de la souplesse de choix, mais elle risque cependant de morceler le marché des terminaux! Certains prototypes de téléphones incorporent cependant un décodage logiciel des fréquences, du coût les terminaux deviennent multifréquences.

    Un accord entre le Parlement européen, la Commission, le Conseil européen fixera un cadre à l'Europe des télécommunications, la paquet telecoms 2010-2015.

    • Un régulateur européen verra le jour le 1ier janvier 2010, Berec (Body of European Regulators of Electronic Communications),
    • la Commission pourra prendre des décisions contraignantes après deux ans de vaines recommandations,
    • les régulateurs nationaux peuvent forcer la dissociation des infrastructures et de l'opérateur pour des opérateurs non coopératifs,
    • un marché secondaire des fréquences est instauré, fréquence et technologie sont dissociés,
    • la protabilité du numéro devra être assurée en 24 heures,
    • un opérateur peut vendre des droits d'accès à un nouveau réseau.

    Dissocier les infrastructures et l'opérateur pénaliserait les investissements dans le réseau fixe! En effet, pourquoi un opérateur qui risque de perdre son réseau y investirait t il? De plus, cette mesure tomberait à contre temps, les solutions d'accès alternatives se développent: câble, mobile, wifi, wimax. La concurrence entre réseaux existe donc, il ne faudrait quand même pasrenationaliser les réseaux nationaux!

    La Commission pourrait oeuvrer pour que le service universel concerne les téléphones mobiles et non pas le téléphone fixe! De plus en plus de personnes se contentent d'un mobile et n'ont plus de fixe! Pour le haut débit, la couverture du territoire ne sera jamais complète, habiter la ville ou la campagne offre forcément des avantages et des inconvénients.

    La Commission souhaite la baisse du coût de la terminaison d'appel en roaming européen dont le prix moyen est de 9 centimes la minute pour un prix de revient opérateur estimé à 2 centimes! Elle oeuvre également pour une baisse du prix du roaming data et SMS! Le prix moyen d'un SMS envoyé en itinérance est de 30 centimes, alors que la commission envisage 12 centimes! Par contre, la commission autoriserait les opérateurs à  facturer des appels reçus sur les mobiles. Pratiquée aux Etats Unis et en Asie, elle n'est pas (encore) appliquée en Europe! Les régulateurs nationaux devraient limiter le prix des minutes hors forfait qui atteint 40 centimes chez certains opérateurs! Ce prix frise le prix maximum autorisé de 46 centimes pour le roaming européen!

     

  • Maturité des opérateurs!

    En France, l'Arcep pousse les opérateurs à coopérer pour couvrir un maximum de zones blanches.

    En Grande Bretagne, deux mouvements récents montrent que le marché des mobiles atteint sa maturité

    • la sous traitance de l'exploitation du réseau,
    • la mise de commun des infrastructures voire du backbone haut débit!

    Vodafone et O2 regroupent leurs infrastructures! Le nombre de station de base passerait de 70000 à 40000 en Grande Bretagne. Une partie des économies sera réinvestie pour couvrir de nombreuses zones d'Ecosse, du Pays de Galles et d'ailleurs! Bien qu'ayant déjà un accord avec Vodafone, Orange discute avec Telecom Mobile et 3 pour faire de même. L'accord Vodafone Orange concerne le partage des emplacements alors que ces nouveaux accords concernent les équipements et le support radio.

    Telefonica dont O2 est une filiale étend l'accord avec Vodafone à tous les pays où leur présence est commune: Allemagne, Espagne, Irlande, Tchèquie. De même qu'Orange discuterait avec TMobile.

    Un tel mouvement de rationalisation bénéficiera aux consommateurs en terme de couverture et de baisse de prix! Ces regroupements tombent à point nommé pour éliminer les emplacements contestés et diminuer l'impact des stations de base! Ces accords montrent que la différentiation entre opérateurs se fait plus au niveau marketing que technique!

    Par ailleurs, Vodafone sous traite l'exploitation de son réseau à Ericsson pour 7 ans, 350 salariés de Vodafone basculent chez Ericsson. Orange sous traite l'exploitation de ses réseaux en Espagne et en Grande Bretagne à NSN (Nokia Siemens Network) pour 5 ans. 470 salariés d'Orange UK changeront d'employeur, la moitié passeront chez NSN, et le reste chez le sous traitant qui maintiendra les lignes.

    • Y a t il un engagement d'achat d'équipements en arrière plan?
    • Ces contrats seront ils étendus à d'autres pays?
    • A quand le même mouvement en France?

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu