Avertir le modérateur

Ecologie - Page 5

  • Non aux gaz de schistes!

    En France, nous prostestons contre tout! Antennes relais, ogm, nucléaire, une loi interdit les explorations de gaz de schiste avant même d'étudier les possibilités qu'ils offrent, pour une fois que nous disposons d'une richesse minière, pourquoi nous priver sans étudier la question?

    Des protestations s'élèvent souvent contre les antennes relais pour portables! Pour moi les téléphones portables ont plus d'avantages que d'inconvénients!  Avant de supprimer des antennes relais, il faudrait supprimer toutes la voiture dont les dégats sont connus et immenses: morts, blessés, pollution atmosphérique, atteinte à l'écosysteme et à la biodiversité!  D'ailleurs, le plus grand danger du portable est de téléphoner en conduisant!

    Je suis toujours étonné que nous manifestions plus contre des dangers potentiels que contre des dangers avérés! Ainsi les manifestations anti gaz de schistes,  antennes relais, ogm, nucléaire se multiplient et la voiture roule toujours ses milliers de morts annuels!

    A ce rythme, tout travail devient impossible chez nous!

  • Equivalents énergétiques!

    Quelques règles de conversion énergétique:

    • 1m3 gaz = 10kw = 1l essence = 10 kg bois,
    • 1 kiloJoule vaut environ 239 calories, et 1 calorie vaut 4,18 joules,
    • 1 watt seconde = 1 joule, 1 kwh = 3600kJoules,
    • 1l essence = 2320 gr CO2 => 1l essence /100km = 23.2 g/km CO2,
    • 1l gazOil = 2650 gr CO2=>  1l gazoil /100km = 26.5 g/km CO2
  • Température des couleurs!

    J'attends qu'il fasse beau pour voir la différence de température dans des récipients de couleur différentes placés au soleil!

    Pour l'instant, je rassemble des boites de différents matériaux et couleurs avant de passer aux mesures sous soleil!

     

  • Décongelation au frigo!

    Avant de cuire des légumes congelés, il m'arrive de les mettre 24 heures au frigo. Le frigo récupère ainsi  le froid emmagasiné!

     

    1 litre de légumes congelés,

    • Quelle est l'énergie récupérée en les réchauffant au frigo?
    • passage de -15 degrés à 5 degrés,

     

  • Médecines alternatives?

    En 2007, environ 150000 hospitalisations, soit 3.6% des hospitalisations, sont dues à des problèmes médicamenteux! Quand remettrons nous en avant la phytothérapie, autrement dit la pharmacopée traditionnelle par les plantes!  Les principales formes de soins envisagées en France sont l'allopathie, c'est à dire les médicaments chimiques, la chirurgie, les radio et chimiothérapie.

    Or, il existe d'autres thérapies: homéopathie, phytothérapie, médecines douces. Les médicaments chimiques sont validés par des essais cliniques et scientifiques, alors que les médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle ont été testés sur des générations! Or, toute cette expérience est balayée par le dédain de la rigueur scientifique. Personnellement, je crois plus aux vertus de la phytothérapie, du moins en médecine préventive.

    Une place mineure est réservée aux soins alternatifs telles que: la phytothérapie, l'homéopathie ou autres médecines  alors que leur coût financier et leur nocivité est moindre. Pour le patient, seule la médecine classique est reconnue et remboursée, il paye un système de soins, même s'il ne reconnaît pas ses bienfaits. Le remboursement systématique de soins ne pousse pas forcément au choix des solutions les plus économiques, au contraire les soins les plus chers sont souvent favorisées par intérêt sous couverture de meilleure efficacité!

    Les remèdes traditionnels n'intéressent pas car ils sont peu lucratifs. La chaîne médicale s'intéresse davantage aux médicaments chers. Les médeçins se transforment en agent commerciaux des laboratoires.La gratuité génère le gaspillage, tout le système est à revoir!

    Que ce soit pour la durée et le mode de travail, le système de soins, la retraite, le système social français manque de souplesse, la règle est la même pour tous et n'offre pas de solutions alternatives. Une système diversifié est souhaitable, il mettrait en lumière les bonnes et mauvaises pratiques et évoluerait plus vite!

  • Malus au Bonus!

    Le barème de l'écotaxe est régulièrment revu. Avec l'effondrement des ventes des grosses voitures, les taxes perçues ne compensent pas celles payées, le système est déficitaire! Le bonus pénalise les familles qui ne peuvent se contenter d'un petit modèle. Une formule plus équitable reste à trouver!

    Le bonus comporte des effets de seuils, il vaudrait mieux calculer avec une règle de trois à partir d'un seuil donné. Le bonus de 5000 euros est trop élevé, comment justifier le passage de 1000 à 5000 euros entre 60 et 59 grammes de CO2? Une taxe de 2 euros le gramme voir plus serait préférable. Comment justifier une prime de 5000 euros pour une voiture qui pollue, prends de la place, devra être recyclée. Il n'y a pas de prime pour un vélo à pollution nulle!

    Le bonus malus favorise la filière automobile française des petites voitures. Mais avec la disparition de la prime à la casse les ventes diminuent.

    • Les ventes de voitures économiques style 106, twingo, C3 progressent,
    • Les ventes de voitures moyennes inférieures style picasso, scenic sont stables,
    • Les ventes de voitures moyennes supérieurs style laguna baissent,
    • Les ventes de voitures supérieures style 4x4 baissent de 35%!

    Malheureusement, la plupart de ces petits véhicules sont fabriqués en Europe de l'Est! Malgré tout, leur achat favorise nos constructeurs et leurs filière! Favorisons notre production dans nos décisions d'achats, il y va de notre avenir!

    Selon l'émission de CO2 en grammes par kilomètre, le bonusMalus augmente le prix du véhicule au dessus 150 gr CO2/km et diminue le prix en dessous de 120 gr de CO2/km, selon le barème suivant:

    • CO2              taxe
    • <60              -5000€
    • 60 à 90         -1000€
    • 90 à 110       -700€
    • 110 à 120     -100€
    • <150                  0€
    • 150 à 155      +200€
    • 155 à 190      +750€
    • 190 à 240      +1600€
    • 240 à 250      +2600€
    • >250             +2600€

    Ces mesures diminuent la pollution, les embouteillage, la circulation, les accidents! N'oublions pas que la meilleure solution pour préserver l'écosystème est d'utiliser la voiture le moins possible !

  • Nucléaire, éolien ou solaire?

    Comme le solaire et l'éolien ne fournissent pas d'électricité aux pics de consommations d'hiver (pas de vent, rarement du soleil), il faut prévoir des centrales (gaz, charbon ou nucléaire) ou importer aux heures de pointes. Le nucléaire tourne en permanence hors périodes de révision des centrales.

    Centrales de gaz et charbon génèrent du CO2, alors que le nucléaire n'en génère pas. Par contre, le nucléaire présente des risques et sa fiabilité doit être suivie de prêt.

    Pour baisser la consommation, rien n'empêche d'ailleurs de financer des économies d'énergies avec les gains du nucléaire! Solaire, éolien et nucléaire sont donc complémentaires! L'état français lance un appel d'offre de 10 milliards d'euros pour une dizaine de projets éoliens offshore. Ces dix zones du Nord au Pays de Loire et au Languedoc-Roussillon accueilleront environ 600 éoliennes géantes au total pour une production de 6 giga watts. Au même moment la rétribution du kw solaire baisse, cette aide qui fait payer le solaire par les consommateurs d'électricité perturbe le marché de l'énergie. Son seul avantage est de pousser aux économies d'énergie, la meilleure énergie est celle que l'on ne consomme pas! Si es 6 gigas watts annoncés sont la production théorique, l'éolien reste très cher! En effet, les éoliennes ne tournent que 1500 heures sur 8760! Soit environ 17% du temps, et pas forcément au moment où il faut de l'électricité!

    L'Allemagne a conclu un accord avec l'Algérie pour construire la centrale électrique solaire Desertec au Sahara avec transport d'électricité vers l'Europe! Le projet Transgreen concernerait le transport de l'électricité à travers la Méditerranée.  La Commission Européenne propose Zeekracht, anneau de milliers d'éolienne en mer du Nord! Desertec et Transgreen couvriraient chacun 15% des besoins énergétiques de l'Europe.

    La France projette la construction de trois EPRs et conclut de nombreux accords de construction de centrale nucléaires. Cette politique nucléaire tous azimut est dangereuse:

    • la multiplication des centrales multiplie les risques d'accidents,
    • chaque centrale constitue une cible d'attentat,
    • il vaut mieux produire de l'électricité sur le lieu de consommation plutôt qu'en un lieu centralisé pour éviter la perte électrique du transport,
    • à 5 milliards pièce les EPR sont trop chers, le projet éolien offshore semble moins coûteux et dangereux,
    • Autant ne pas accroître les quantités d'uranium à recycler,
    • Les grands contrats sont soumis aux aléas politiques!

    Les économies d'énergie, ainsi que la production et la consommation d'électricité locale sont plus prometteuses. Solaire, hydraulique, éolien, biomasse et autres sources locales favorisent l'indépendance énergétique!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu