Avertir le modérateur

  • Economie du partage!

    De nouveaux modes de consommation émergent avec des sites spécialisés dans différents domaines:

    • location de chambre d'hôtel ou chez l'habitant,
    • covoiturage, location de voitures entre particuliers,
    • échange de services,
    • location d'équipements,
    • petites annonces entre particuliers, vente en ligne d'occasion,
    • braderies.

    Ces nouveaux modes de consommation et l'économie du partage en général soulèvent de nombreuses questions:

    • Quelle est l'incidence de ces modes de consommation sur le PIB?
    • Quelle est l'incidence de ces modes de consommation sur les taxes?
    • L'argent économisé et dépensé ailleurs lisse t il cette incidence?

    Les taxis se révoltent contre Uber. Si le service de chauffeurs Uber est interdit, d'autres services le remplaceront! Rien ne stoppera la longue marche de la révolution numérique!  Ces nouveaux services créeront des milliers d'entreprises et des dizaine de milliers d'emplois. Ces nouveaux services redistribuent les cartes et se développent  au détriment des anciens acteurs dont certains profitaient d'une situation de monopole. 

    Avec ces nouveaux services, l'économie du partage favorisera le partage des économies!

     

  • Solaire?

    L'énergie solaire reçue à la surface de la terre est de l'ordre de 1000 Watts/heure par mètre carré par temps ensoleillé.

    Le rendement des panneau étant de 5 à 15%, ils fournissent en moyenne 100 watt par mètre carré. Soit avec 1500 heure d'ensoleillement, 150kwh par mètre carré!

    Une installation de 10 mètres carrés fournira 1500kwh, soit l'équivalent de 150€ par an. Cette même installation coûtera 10000 euros. Sans subvention le solaire n'est pas encore rentable.

  • Publicité sur le web!

    Beaucoup de sites internet affichent trop d'informations par page, de plus ils appellent des régies de pub en ligne qui médiatisent le profil de l'internaute!
    Avec le développement inconsidéré de l'analyse en ligne, une grande partie du débit est monopolisé par du trafic inutile! Tous ces addons ont tendance à monopoliser tout débit supplémentaire.
    Des plugins comme addblock bloquent ces addons indésirables.
    Cette course à l'échalotte entre haut débit et publicité est contre productive!
    Mieux vaut n'utiliser que des sites sans additifs tels wikipedia, à quand un label "addon free" ou low co2?
     

  • CyberSquatters?

    Certaines sociétés se sont spécialisées dans le rachat de nom de domaines non renouvelés (surtout en .com).

    Ils espèrent ensuite les revendre à prix d'or, souvent plus de 1000 dollars au propriétaire initial étourdi qui a oublié le renouvellement! L'idéal est de ne pas céder au chantage et de laisser le domaine à la société qui le lâchera peut être au bout d'un an! Surtout que pour la transaction ces sites demandent des informations détaillées dont on ne sait ce qu'elles deviendront! Les sites .com suivants semblent  participer à ces manoeuvres newvcorp, web, networksolutions, register, zkenzo et stomy. Mieux vaut ne pas naviguer sur ces sites pour éviter des nuisances. La participation de networksolutions registrar du .com est surprenante et demande à être vérifiée.

    Une étude des interactions de ces sites sur le blog scamful.  (avec des captures de whois en fin de note). Pour info arnaque se dit scam en anglais!

    Dommage que l'icann et nsi le registar de .com laissent agir impunément ces cybersquatters. Surtout que pour les sociétés c'est l'occasion de renoncer au .com au profit des nombreux autres domaines principaux!

  • Satellites OneWeb!

    Airbus construira les 900 satellites du réseau oneWeb, chacun de ces microsatellites pèse 150 kilos. Le coût de la constellation oneWeb serait compris entre 2 et 3 milliards de dollars. Les 700 satellites seront lancés en 2018, 200 satellites resteront en réserve.

    Ce projet est lancé par Greg Wyler déjà à l'origine du projet O3B (other 3 billions). O3B est basé sur 12 satellites volant à 8000 km d'altitude au dessus de l'équateur alors que oneWeb utilise 700 satellites à 800 km d'altitude répartis sur tout le globe.

    O3B plane à 8000 km pour éviter la durée de communication d'un satellite géostationnaire à 36000 km (aller retour oneWeb de 50 milliseconde contre 240 milliseconde pour O3B). Avec une distance passant de 8000km pour O3B à 800km pour oneWeb, la durée d'aller retour sera donc 10 fois moindre avec oneWeb! La capacité de communication de chaque satellite O3B est de 12 gigabit par seconde et de 6 Gbs pour oneWeb. 

    Chaque satelitte O3B offre 12 faisceaux de 1.2 gigabits/seconde, 10 pour la couverture client et 2 pour le backbone. Chaque faisceau a un diamètre de 700km.

    Ces deux constellations sont destinées aux clients sans accès filaire.  Différentes questions se posent:

    • Comment seront planifiés les lancements? Toutes les zones du globe seront elles couvertes?
    • Priorité aux zones à forte clientèle
    • Couverture de surfaces du globe égales
    • Surface du globe 510 millions de km2, océans 361 millions km2, terre 150 millions km2
    • Le débit de 6 gigas par zone assure donc 6000 connexion de 1 méga. Mais il vaut mieux parler de trafic moyen par internaute. Ainsi avec un trafic moyen de 125 kilo octet par minute ou
  • Entendus sur braderies!

    Amateur de braderies et autres vide grenier, j'entends souvent de bons mots entre deux étalages. J'en retranscrit quelques uns!

    Ecoute s'il pleut, début d'averse!
    Aattention à vos verres à bière,
    ils ne supportent pas l'eau!

    Un 14 juillet: où est le feu d'artifiche demande l'un? En l'air répond l'autre! Où cha interroge un troisième!!

    J'aimerai bien me débarrasser de cette commode! Pour remballer ce serait plus commode, dit un vendeur!
    Mais encore faudrait il que quelqu'un s'en accommode, répliqua le passant!!

     

  • Terminaux android

    Dashboard sur android donne la répartition des versions android et des différents types d'écrans. Les informations de dashboard sont calculées d'après les accès google play de la semaine précédente. Ces données permettent aux développeurs d'orienter leurs choix de développement selon la clientèle visée, terminaux en utilisation, terminaux futurs.

    Dashboard android indique que les versions actuellement  les plus utilisées sont JellyBean 4.1 à 4.3 (39%) et KitKat 4.4 (40%). La dernière version Lollipop 5.0 et 5.1 concerne 9% des terminaux android pour l'instant.

    La répartition des 4 tailles d'écrans définies par Android est:
        4%   d'écrans xlarge          > 1024x600 pixels *
        9%   d'écrans larges          > 480x800   pixels *
        83% d'écrans normaux      > 240x400   pixels *
        4%   de petits écrans         > 240x320   pixels *

    * en basse densité 120 ldpi

    Comme GooglePlay supporte les versions android à partir de 2.2, les versions précédentes ne sont pas prises en compte, mais elle représentent moins de 1% du millaird de terminaux android activés!

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu