Avertir le modérateur

  • Pleins pouvoirs?

    Il existe différents lieux de pouvoirs: communes, agglos, départements, régions, justice, éducation, médias.

    Pour une démocratie harmonieuse, ces différents pouvoirs devraient être partagés entre différents partis, sans pour autant bloquer les évolutions!

    Une nouvelle forme de cohabitation!

  • Privatisations futures?

    Lorsqu'il s'agit de privatisation, la presse évoque souvent les participations de l'état dont la plus grosse EDF est valorisée environ 25 milliards. La valeur totale des entreprises privatisables frise 100 milliards €. Ces entreprises cotées souvent bien gérées rapporte des dividendes et constituent un fonds d'investissements. Des pans importants de l'état français sont transformables en entreprise à l'image des autoroutes à péages. Ce serait beaucoup plus profitable!

    La cotation boursière d'organismes parapublics tels que crous, télés, radios, hlm, constituerait une rentrée de cash pour notre pays. De plus, l'état restant actionnaire, touchera des dividendes! Ces organismes passeront du statut de centres de coûts à celui de centre de profit. De quoi diminuer nos déficits et enclancher un redressement!

    Voici une liste non exhaustive des organismes à coter:

    • la SNCF,
    • la Poste,
    • la CDC,
    • les péages urbains,
    • des stades,
    • l'ONF,
    • les CROUS,
    • les HML,
    • les monuments historiques,
    • les hôpitaux,
    • les caisses de retraite,
    • les caisses d'assurance maladie,
    • l'INSEE,
    • les restaurants administratifs et autres mess d'officiers,
    • des laboratoires,
    • des universités et écoles petites et grandes!

    De quoi faciliter le désendettement de la France!

  • Trêve en Ukraine!

    Depuis la chute du mur en 1980, l'Europe se développe à l'Est. De nombreux pays satellites de l'Union soviétique ont basculé dans l'Union Européenne voire dans l'OTAN! Les derniers bastions sont sollicités à leur tour. Cette situation génère avec la Russie des tensions équivalentes à celles de la guerre froide.

    Le prochain sommet de Riga sur le partenariat oriental du l'Union Européenne risque encore d'accentuer les tensions, en effet l'Ukraine, la Moldavie, la Géorgie, le Bélarus, l'Arménie et l'Azerbaïdjan y participeront. Avant de réunir un tel sommet, il faudrait renégocier les accords de Yalta.

    L'accord de Yalta signé le 11 février 1945 entre les USA, la Grande Bretagne et l'URSS détermine l'organisation de l'Europe. Vu les changements intervenus depuis, plutôt que de s'affronter comme en Ukraine et de s'étendre, il faut renégocier ces accords.

    Cette négociation devrait porter sur les limites de  l'adhésion des pays de l'est à l'Union Européenne et à l'Otan. Comme le principal ennemi est le terrorisme sans frontières, on pourrait envisager une adhésion de la Russie à l'Otan ou à l'Union Européenne ou bien des pays non alignés à la frontière russe. Tout reste à négocier.

    Nous demandons une trêve en Ukraine et et la levée de l'embargo contre la Russie durant la négociation de cet accord.

    L'Europe fut créée pour la paix! Stoppons la spirale ukrainienne sous peine d'y être entrainé à notre tour!

  • Grèce sort de l'euro?

    Si la grèce sort de l'euro, plusieurs scénarios sont possibles:

    Scénario 1:
    retour au drachme
    conversion de la dette en drachmes
    dévaluations successives
    remboursement facilité

    Scénario 2:
    retour au drachme
    conversion de la dette en euros
    dévaluations successives
    remboursement plus difficile

    La Grèce a intérêt à convertir sa dette en drachme
    Les créanciers ont intérêt à garder la dette en euros
    Un moyen terme sera peut être trouvé!

  • Patrouilles militaires dans nos gares!

    Depuis les attentats des années 80, des militaires patrouillent dans nos grandes gares.

    30 ans plus tard le moment ne serait il pas venu d'envisager une tenue et un équipement adéquat?

    Ces militaires devrait avoir des habits de protection ainsi qu'une matraque et un pistolet ou taser!

    Leurs fusils mitrailleurs entravent leurs mouvements, ne leur servent à rien et ils risquent tout au plus de se le faire voler!

  • Chute du baril et euro!

    La baisse du baril de pétrole est atténuée par la baisse conjointe de l'euro.
    Si le taux de baisse des deux était identique, cela serait neutre pour les importations européennes!
    Actuellement, le baril de pétrole baisse de 120$ à 45$.
    L'euro baisse de 1,40 à 1,20 $ l'euro, soit un baril qui passe de 86 à 38 euros, une baisse de 56% du baril en euros! Cette baisse du pétrole diminue donc de 56% le coût de nos importations de pétrole.

    La France consomme environ 2 millions de barils par jour, soit presque un gain quotidien de 100 millions €. Le gain annuel en importation est de 36 milliards, ce qui n'est pas négligeable!

    Le prix à la pompe ne baisse pas de 50% car une partie des taxes, la TIPP, reste constante!

    A long terme cette baisse ne durera pas, des puits de pétrole non rentables fermeront pour attendre des jours meilleurs!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu