Avertir le modérateur

Hausse du pétrole!

La baisse des subventions à l'énergie en Chine provoque une augmentation des produits pétroliers de près de 20%! Elle incitera à la baisse de la consommation chinoise! De plus elle augmentera le prix des produits chinois, des transports et freinera enfin les délocalisations!

Les manifestations contre le prix du pétrole ne servent à rien! Les opérations escargot augmentent la consommation d'énergie et donc son prix! Un seul leitmotiv s'impose: baisser notre consommation d'énergie!

Alors que le prix du baril frise 135 dollars, les réunions de l'Opep se suivent et se ressemblent, le statu quo reste de rigueur. Mais l'Opep a t elle capacités et intérêts à augmenter sa production? La meilleure solution pour baisser le prix du pétrole reste d'en consommer moins! L'Arabie Saoudite augmente sa production de 200 000 barils jour, soit 1/500 de la production mondiale. Au même moment, Shell Nigeria arrête la plate forme de Bonga pour cause d'attaques, elle produisait justement 200 000 barils par jour!

D'après une étude de l'AIE (Agence Internationale de l'Energie), la consommation mondiale de pétrole croît d'environ 2% par an et atteindrait 96 millions de barils par jour en 2010. Mais la production journalière plafonne à 84 millions de barils depuis 2004! Le peak oil semble proche, voire atteint. Ce plafonnement de la production explique l'absence d'investissements dans le raffinage, il obère également les investissements en transports pétroliers.

Chaque année, nous consommons 30 milliards de barils alors que nous en découvrons 4 milliards! Avec une production qui baisse, le pic de production pétrolière est atteind, alors que les besoins augmentent! La plupart des réserves sont surévaluées! D'après l'ancien vice président d'Aramco, les réserves seraient surévaluées de 300 milliards de barils, soit un quart de l'estimation! D'après Total, les réserves sont de 1000 milliards de barils, soit 10000 jours ou 27 ans de consommation! La hausse des prix qui régule progressivement les marchés se poursuivra donc. Elle incite les pays producteurs à garder leurs réserves!

La supériorité des besoins à l'offre se traduira d'abord par des pénuries ponctuelles qui emballeront la hausse des prix. Les pénuries chinoises actuelles en sont les premières manifestations.

Dans son livre "La face cachée du pétrole", Eric Laurent décrit l'importance stratégique du pétrole. L'occupation de l'Irak garantit l'approvisionnement US et développe l'industrie pétrolière US! La prospection pétrolière stagne car le coût des recherches est supérieur au gain attendu. En effet, il faut des moyens de plus en plus sophistiqués, pour des découvertes de moins en moins importantes.

D'autres phénomènes favorisent la hausse du pétrole:

  • l'instabilité de certains pays producteurs (Nigéria, Irak, Iran, Venezuela),
  • la baisse du dollar,
  • le développement de la consommation en Inde et Chine,
  • la concurrence entre consommateurs dans les pays producteurs,
  • la nationalisation des ressources par les producteurs,
  • la croissance démographique mondiale de 1% par an.

Des mesures conservatoires s'imposent:

  • au niveau global: asservir la production aux nouvelles découvertes ou à un pourcentage des réserves,
  • au niveau des producteurs: réguler la production par une augmentation des prix et une optimisation de la gestion des réserves.
  • au niveau des pays consommateurs: une surtaxation du pétrole anticipera les changements.

La meilleure solution est de diminuer  la consommation d'énergie autant que possible! Au lieu d'une tva calculée sur le prix, passons à une tva calculée selon le niveau de pollution et de CO2 généré par le produit, l'écoTVA! Profitons en pour remplacer les charges sur les salaires par la TVA!

L'augmentation du prix de l'énergie nous incite à:

  • Limiter la consommation d'énergie!
  • Remplacer le pétrole dans ses différents usages!
  • Bonne nouvelle pour l'air, moins de CO2 et de particules!
  • A nous de saisir cette formidable opportunité!

Republié pour commentaires!

Commentaires

  • La démagogie s'étale sur tous les forumsdès qu'on parle de pétrole.
    Le pétrole est pour l'instant irremplaçable ,quant aux taxes il y en a déjà beaucoup trop et personne ne sait ce que fait le gouvernement de cette manne .

  • les dépenses de l'état sont connues, il suffit de consulter le budget!
    les taxes sur l'énergie devraient remplacer les charges sociales!

  • Le petrole n'est pas irremplacable, personne n'a penser à la remplacer, c'est tout.

  • mais il est grand temps de le remplacer!

  • mais vous rêvez ! les solutions alternatives sont déjà connues mais verrouillées par les groupes pétroliers qui attendent de ne plus faire de bénéfices avec le pétrole pour passer à la suite ...

  • "D'après une étude de l'AIE (Agence Internationale de l'Energie), la consommation mondiale de pétrole croît d'environ 2% par an et atteindrait 96 millions de barils par jour en 2010. Mais la production journalière plafonne à 84 millions de barils depuis 2004!"

    de quoi calmer un peu le lobby du pétrole

  • et nous pousser à consommer moins d'énergie!

  • Ne nous rejouissons pas de la hausse du baril car les 120 $ vont vite être atteints et dépassés. Personnes n'est en capacité de ralentir cet emballement. Les économies vont être fortement touchées, ralenties et la spychose va probablement tous nous gagner, peu à peu, nos pays noyés dans le confort et notre réactivité ne sera pas à la hauteur du danger.
    Personne n'a prévu un baril à 150 $ et plus, ni aucune anticipation ni mesure d'urgence pour pallier à ce problême. Quelle manque de maturité nous avons. Nous devrions tous nous préparer à vivre des moments économiques difficiles et un boulversement de l'échiqiuer économique mondial. Il est trop tard pour nos démocraties de réagir. Nous sommes condamnés à nous adapter, et croyer moi, les mesures vont être terribles, car n'ayant pas anticipés un tel scénario et accumulant de tels déficites et dettes, nous sommes trop handicapés pour éviter un terrible choc économique mondial...Nous verrons si j'ai raison ou tort. J'espère avoir tort, mais j'avais déjà prévu un baril au dessus des 100 $ début janvier et je ne suis pas étonné des 108$ d'aujourd'hui. Nous allons très vite dépasser les 110 et atteindre les 120 $. C'est l'intérêts des opérateurs qui priment et qui font le marché. Ce n'est jamais celui des usagers ou des consommateurs.

  • Il vaut mieux s'y préparer!

  • il y a beaucoup d'argent en jeu et toutes les alternatives ont été mises de coté par le gouvernement francais depuis bien des années.
    ça n'arrange pas l'état qui gagne beaucoup d'argent avec la TIPP.
    avec un autre carburant ,il ne pourra pas en gagner autant car le cout de production sera plus élévé

  • preparons nous à la relève!
    Contribuons a faire baisser la consommation de pétrole et de matières premières en général!

  • il faudra m'expliquer comment c'est possible...

  • Je ne sais pas d'ou tu tire tes chiffres de 4 milliards de barils trouvés/ans,
    alors que depuis bientôt 20 ans (1990) on trouve autant de pétrole que l'on en consomme, t'es un putain de lobyiste, tu fais le jeux des multinat et non, ce n'est pas la capacité d'extraction ni même de raffinage mondial qui est en cause, mais la volonté constante de baisse de production de l'opep pour faire flamber le cour du baril, on cannait le principe depuis les années 70 et ça marche toujours (c'est vrai qu'avec des cons de journaliste dans ton genre on peu se permettre) c'est de la pure spéculation:
    tiens lit ça!
    http://resosol.org/controverses/petrole/fin_petrole.htm

  • ce sont les chiffres de l'AIE,
    de toute façon le petrole est une resource limitée, autant limiter la consommation! De plus cela polluera moins!

  • personnes n'a jamais rien fait pour qu'on puisse se passer du petrole,des solutions existent mais elles ont toujours été écartées.
    le petrole rapporte beaucoup d'argent à l'état et aux différents pétroliers !
    à l'heure actuelle,ça ne pourra se faire du jour au lendemain.
    l'opep n'est pas clair dans cette histoire et les compagnies pétroliére se font des bénfices record !

    il y a un souci là,nous payons une fortune notre plein de carburant qui nous permet d'aller travailler une semaine ce qui permet à ces gens là de s'en foutre plein les poches.

    le pouvoir d'achat est à la pompe !!!

  • on nous pompe le pouvoir d'achat!
    Arretons de passer à la pompe!

  • j'y passe le moins possible et suis meticuleux sur mes déplacements mais nous n'avons ps le choix pour aller travailler.les transports en commun ne sont pas adaptés aux déplacement banlieu/banlieu ...

  • L’augmentation des prix de l’énergie pour les professionnels et les particuliers est positive pour l’environnement mais elle conduit aussi à court terme à plus d’inégalités et à mettre en péril certaines activités économiques. Ces mesures de court terme destinées à répondre à l’urgence doivent bien sûr aller de pair avec des réformes plus structurelles.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu